NOUVELLES

Un drone américain frappe des extrémistes d'Al-Shabab en Somalie: deux morts

28/10/2013 02:52 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

MOGADISCIO, Somalie - Une frappe militaire américaine a touché lundi un véhicule transportant de hauts responsables du groupe extrémiste Al-Shabab en Somalie, faisant au moins deux morts, dont le principal expert en explosifs du groupe, ont annoncé plusieurs sources.

Un haut responsable de l'armée américaine a confirmé qu'il y avait eu une opération antiterroriste américaine contre une cible en Somalie lundi, mais n'a pas donné plus de détails. Il a réclamé l'anonymat parce qu'il n'était pas autorisé à discuter publiquement de la frappe.

Un responsable d'Al-Shabab, qui s'est seulement présenté sous le nom d'Abou Mohamed, a affirmé que l'une des victimes était un homme appelé Anta, qui était l'expert en explosifs du groupe. Il a précisé qu'un drone avait tiré sur le véhicule qui circulait dans la région de Jubbada Dhexe, dans le sud de la Somalie.

Abou Mohamed n'était pas en mesure de dire avec certitude qu'il s'agissait d'une attaque de drone, mais a précisé qu'aucun hélicoptère n'avait été vu dans le ciel avant la frappe.

Un responsable du renseignement à Mogadiscio a affirmé que l'attaque était survenue alors que des membres d'Al-Shabab s'apprêtaient à intervenir pour résoudre une dispute entre deux clans. Ce responsable a réclamé l'anonymat parce qu'il n'était pas autorisé à discuter de ces informations avec les médias.

Plus tôt ce mois-ci, des membres de la Navy SEAL, une unité d'élite de l'armée américaine, avaient mené un raid dans une ville côtière de la Somalie afin d'attraper un membre d'Al-Shabab d'origine kényane, considéré comme un important suspect de terrorisme. Les membres du commando se sont toutefois retirés avant d'attraper ou de tuer leur cible.

Si la frappe de drone dans le sud de la Somalie était confirmée, il s'agirait d'une preuve supplémentaire de l'importance que les pays occidentaux accordent aux opérations antiterroristes dans la corne de l'Afrique, en particulier en Somalie.

Le groupe Al-Shabab a revendiqué de nombreuses attaques terroristes en Afrique de l'Est au cours des dernières années. Des militants du groupe somalien ont notamment attaqué le centre commercial Westgate de Nairobi en septembre avec des armes automatiques et des grenades, tuant au moins 67 personnes.

PLUS:pc