NOUVELLES

Pratt et Whitney investit dans la modernisation de ses installations à Longueuil

28/10/2013 11:10 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

LONGUEUIL, Qc - Pratt et Whitney Canada (P&WC) investira 275 millions $ sur cinq ans pour moderniser ses installations à Longueuil. Le montage financier comprend 19 millions $ en subventions directes du gouvernement du Québec.

L'injection de ces sommes d'argent permettra de créer 90 emplois permanents et de maintenir 166 emplois existants au sein de l'entreprise de moteurs d'avion.

«On a des installations partout dans le monde (...) mais vraiment, on a tout regardé, et l'environnement au Québec et au Canada fait en sorte que c'était la meilleure place pour investir», a expliqué John Sabaas, président de P&WC.

«Aussi, on a notre expertise ici, une expertise qu'on n'a pas partout dans le monde», a-t-il ajouté, précisant que les discussions entourant la contribution financière non remboursable avaient débuté en janvier avec la ministre déléguée à la Politique industrielle, Élaine Zakaïb.

Le projet de Pratt et Whitney Canada prévoit notamment la création d'un Centre d'excellence mondial en fabrication intelligente, une affaire de 80 millions $.

Ce centre prendra forme avec la conception et le déploiement de trois cellules de fabrication automatisée. Ces cellules permettront d'améliorer l'efficacité opérationnelle, en plus de minimiser l'empreinte carbone de l'entreprise. Les lignes de fabrication seront pleinement opérationnelles en 2015.

La participation de Québec sur le plan financier était-elle impérative afin de concrétiser la mise en oeuvre de ce chantier de modernisation?

John Sabaas s'est contenté de mentionner que le versement de l'aide financière avait pesé dans la balance, mais que ce n'était pas «la clé de (la) décision» prise par son entreprise.

«On a fait une revue de toutes les places où on pourrait investir nos 275 millions $ et on a décidé, avec l'appui de nos syndicats, (qu'en raison) des crédits d'impôt qui sont disponibles, du support des gouvernements fédéral et provincial pour la recherche et le développement, que c'était la bonne place pour investir», a commenté le président de la société.

La première ministre Pauline Marois, qui était de passage à l'usine de Longueuil pour cette annonce, a fait valoir que la mise en oeuvre de ce projet serait hautement bénéfique pour le secteur de l'aéronautique de la grande région de Montréal.

«Dans la région de Montréal, le secteur de l'aéronautique représente plus de 200 entreprises incluant plusieurs grandes firmes, plus de 42 000 travailleurs et un chiffre d'affaires de 12,1 milliards $», a rappelé Mme Marois.

«Avec ses installations de Longueuil, de Saint-Hubert et de Mirabel et ses 5000 employés, Pratt & Whitney figure parmi les fleurons québécois et mondiaux de l'aéronautique», a-t-elle poursuivi.

Pratt et Whitney est une société en propriété exclusive de United Technologies Corporation (UTC), une société fournissant des produits et services de haute technologie aux industries de l'aérospatiale et du bâtiment.

PLUS:pc