NOUVELLES

Niger: 35 migrants sont morts de soif dans le Sahara

28/10/2013 02:40 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

DAKAR, Sénégal - Environ 35 migrants africains qui tentaient apparemment de se rendre en Europe sont morts de soif et de déshydratation après être tombés en panne dans le désert du Sahara, a indiqué lundi un responsable nigérien.

La tragédie se serait produite il y a deux semaines mais les dirigeants n'en ont été informés que tout récemment, lors de l'arrivée de survivants.

Le maire de la ville d'Arlit, dans le nord du Niger, a indiqué que les migrants tentaient probablement de rejoindre la Méditérranée pour se rendre en Europe, ou encore l'Algérie pour travailler.

Une soixantaine de personnes avaient quitté Arlit, en septembre, à destination de la frontière algérienne. Une vingtaine de personnes ont survécu et les corps de cinq victimes ont été retrouvés jusqu'à présent.

Le bilan final n'est pas encore connu mais on compte des femmes et des enfants parmi les victimes. Leur véhicule serait tombé en panne dans un coin reculé. Le maire a expliqué que les victimes se sont perdues quand elles ont tenté de continuer à pied.

L'ONU rapportait en 2011 que des migrants paient jusqu'à 3000 $ US chacun pour traverser le désert, du Niger jusqu'en Afrique du Nord. Les traversées se font principalement entre novembre et mars.

PLUS:pc