NOUVELLES

L'Impact disputera jeudi son premier match éliminatoire en MLS contre le Dynamo

28/10/2013 10:59 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - C'est jeudi soir que l'Impact de Montréal disputera le premier match éliminatoire de son histoire en MLS.

Le onze montréalais (14-13-1) s'est qualifié de justesse, en obtenant la cinquième et dernière place dans l'Association Est devant Chicago, parce qu'il a marqué trois buts de plus que le Fire sur l'ensemble de la saison.

L'Impact affrontera le Dynamo à Houston, et le gagnant de la rencontre disputera ensuite une série aller-retour contre les Red Bulls de New York en demi-finale de conférence.

On dit toujours que tout est possible une fois en séries, mais la troupe de l'entraîneur-chef Marco Schällibaum devra renverser deux tendance lourdes pour obtenir le droit d'affronter la formation new-yorkaise, qui a présenté la meilleure fiche en saison régulière (17-9-8).

Tout d'abord, l'Impact a une fiche à vie de 0-2-1 à Houston jusqu'ici en deux campagnes.

Le club montréalais a par ailleurs conservé un piètre dossier de 1-6-1 lors du dernier quart de la saison régulière. DC United est le seul club à avoir fait pire à ce chapitre dans l'Est, sa fiche de 0-6-2 à ses huit dernières rencontres ne lui donnant que deux points comparé à quatre pour l'Impact durant cette période.

Même le Toronto FC, qui n'a jamais accédé aux séries de la MLS, a mieux fait avec sept points en vertu d'un dossier de 2-5-1.

Les Red Bulls (6-0-2, 20 points) ont été les meilleurs dans l'Est lors du dernier quart de la campagne, un point devant le Sporting de Kansas City (6-1-1).

Houston, Chicago et le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, les rivaux directs de l'Impact dans la course pour les cinq places attribuées en séries, ont tous présenté une fiche de 4-2-2 pour 14 points au cours des deux derniers mois.

L'Union de Philadelphie, le seul club que l'Impact a vaincu dans le dernier droit, s'est éliminé de la course en se contentant de la septième fiche dans l'Est lors des huit derniers matchs, soit 2-4-2 pour huit points.

Lui aussi éliminé, le Crew de Colombus a présenté la sixième meilleure fiche dans l'Est (4-4-0, 12 points) en septembre et octobre.

L'Impact a bénéficié du fait que les Red Bulls étaient dans l'obligation de vaincre le Fire, dimanche, pour coiffer le Sporting au premier rang de l'Association Est. Thierry Henry et ses coéquipiers se sont imposés 5-2, ce qui fait en sorte que Montréal et Chicago ont totalisé le même nombre de points au classement et de victoires cette saison. L'Impact s'est qualifié en vertu du deuxième bris d'égalité, soit le nombre de buts marqués, 50 contre 47 pour le Fire.

PLUS:pc