NOUVELLES

Le rappeur 50 Cent condamné à trois ans de probation pour vandalisme chez son ex

28/10/2013 05:13 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

LOS ANGELES, États-Unis - Le rappeur américain 50 Cent a été condamné à trois ans de probation après avoir décidé de ne pas contester une accusation de vandalisme déposée après une présumée bagarre avec son ex-petite amie, plus tôt cette année.

Le porte-parole du procureur de Los Angeles, Frank Mateljan, confirme que le rappeur a été condamné à payer 7100 $ US de dédommagement et à suivre une formation d'un sur la violence conjugale.

50 Cent — de son vrai nom Curtis Jackson — avait précédemment nié qu'il ait détruit des biens dans le condo de son ex-copine, durant une dispute en juin. La femme avait accusé Jackson d'avoir enfoncé une porte et de l'avoir frappé du pied. L'accusation de violence conjugale a cependant été retirée lundi, et le chanteur a plaidé coupable à l'accusation réduite de vandalisme.

M. Mateljan affirme que le rappeur ne doit plus communiquer avec son ex-amie.

L'avocat Scott Leemon a indiqué que 50 Cent était heureux que le dossier soit réglé et que l'accusation de violence conjugale ait été retirée.

PLUS:pc