NOUVELLES

Le Canadien sabote la soirée d'ouverture du MSG, blanchit les Rangers 2-0

28/10/2013 10:27 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Peter Budaj a savouré son premier jeu blanc depuis le 18 février 2013 et le Canadien a saboté la soirée d'ouverture du nouveau Madison Square Garden, lundi soir, en inscrivant deux buts pour vaincre les Rangers de New York 2-0.

Ce ne fut pas un match spectaculaire de la part des deux équipes. L'attaque des Rangers devait notamment se passer de son capitaine Ryan Callahan et de son joueur-étoile Rick Nash, tous les deux blessés. Celle du Canadien était aussi affaiblie par les blessures, ce qui a expliqué la présence dans la formation partante de l'attaquant Louis Leblanc, qui a disputé un premier match avec le Canadien en 2013-14.

Outre Leblanc, le défenseur Douglas Murray a disputé un premier match à vie dans l'uniforme bleu-blanc-rouge. Il s'est notamment distingué en appliquant une sévère mise en échec — illégale, donc pénalisée — à Chris Kreider en troisième période. Le Suédois a joué un total de 14:21.

Le Canadien, qui possédait le meilleur avantage numérique de la LNH à l'extérieur avant la rencontre, a de nouveau frappé et fut 1-en-6 face aux troupiers de l'entraîneur Alain Vigneault.

Tomas Plekanec, avec son sixième, a d'ailleurs marqué en supériorité numérique. Alex Galchenyuk a complété la marque pour le Canadien.

La séquence sans but des Rangers contre le Canadien est maintenant de 207 minutes et 31 secondes. La formation new-yorkaise a retrouvé son domicile après avoir disputé ses neuf premières parties sur la route.

Puisque le Tricolore dispute deux matchs en autant de soirs, c'est le gardien réserviste Peter Budaj (2-0-0) qui était d'office. Budaj, qui en sera seulement à un deuxième match cette saison, a réalisé 27 arrêts pour enregistrer son deuxième jeu blanc dans l'uniforme du Canadien.

«Nos gars ont été en mesure de défendre notre territoire et de garder les joueurs à l'extérieur de l'enclave afin que je puisse voir la rondelle, a déclaré Budaj. Quand je ne les voyais pas, ils bloquaient les tirs. Quand je voyais la rondelle, j'étais en mesure d'effectuer l'arrêt.»

Henrik Lundqvist (2-5-0), qui a dû rater les deux derniers matchs des Rangers en raison d'une blessure, a pour sa part arrêté 25 lancers.

«Je crois que nous avons fait plusieurs bonnes choses, a fait remarquer Lundqvist. Nous espérions marquer un but tôt dans la rencontre afin d'obtenir de l'énergie et de la confiance et donner vie à l'amphithéâtre. C'est une défaite décevante, mais c'est bien d'être de retour.»

Le Canadien (7-5-0) disputera son prochain match dans moins de 24 heures, au Centre Bell, contre les Stars de Dallas.

Plekanec rejoint McPhee

À l'image de la cérémonie d'avant-match, la première période a été étonnamment calme.

Les Rangers ont néanmoins frappé le poteau deux fois de suite dès les premiers instants de la rencontre, sans toutefois trouver le fond du filet du Tricolore. Le défenseur des Rangers Michael Del Zotto a ensuite commis une bourde derrière son filet, mais l'a réparée juste avant que David Desharnais puisse en profiter pour déjouer Lundqvist.

Le deuxième engagement fut tout aussi soporifique, les deux équipes s'échangeant quelques rares occasions de marquer sans les convertir. Il aura fallu une supériorité numérique au Canadien pour qu'il ouvre la marque, à 16:33.

Michaël Bournival est entré dans le territoire ennemi en possession de la rondelle et s'est sacrifié en encaissant une double mise en échec de Marc Staal et Taylor Pyatt avant de remettre le disque à Plekanec. Ce dernier s'est amené sur le flanc gauche et a coupé vers le filet, où il effectué une belle feinte du revers avant de glisser le disque au bout de la jambière de Lundqvist. Avec ce but, l'attaquant tchèque a rejoint Mike McPhee au 34e rang des meilleurs buteurs de l'histoire du Tricolore (162 buts).

«Le défenseur (Anton Stralman), je ne crois pas qu'il ait pris la bonne décision, a noté Plekanec. Il a en quelque sorte ouvert cette brèche, afin que je puisse me rendre au filet.»

Eller a ensuite cogné à la porte à 8:00 du troisième vingt, mais le gardien suédois s'est dressé pour garder les Rangers à un but d'écart. Le no 81 du CH est revenu à la charge et a mis la table pour le filet de Galchenyuk à 17:09. Ce dernier a toutefois redirigé la passe d'Eller au fond du filet avec son patin, mais la reprise vidéo a validé la décision de l'officiel puisqu'il n'y avait pas de mouvement intentionnel de l'attaquant américain. Ç'a du même coup scellé l'issue de la rencontre.

Pendant la cérémonie d'ouverture du nouveau Madision Square Garden, qui a duré une vingtaine de minutes, les Rangers ont notamment invité Yvan Cournoyer et Rodrigue Gilbert pour effectuer la mise en jeu protocolaire.

PLUS:pc