NOUVELLES

La chef du NPD en Ontario met l'un de ses députés chahuteurs en pénitence

28/10/2013 02:53 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

TORONTO - Un député du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l'Ontario a été relégué aux derniers sièges de l'Assemblée législative de la province après s'être disputé avec la chef de la formation, Andrea Horwath.

Les journalistes ont remarqué lundi que Paul Miller était assis dans la dernière rangée des sièges réservés au NPD à Queen's Park plutôt que sur son siège habituel, tout près de celui de Mme Horwath.

M. Miller est l'un des chahuteurs les plus efficaces et les plus forts en gueule du NPD, et il n'a apparemment pas apprécié que sa chef lui demande de baisser le ton, jeudi dernier.

Le député de Hamilton n'a pas voulu faire de commentaires sur ses échanges avec Andrea Horwath en Chambre, qui n'était pas présente à l'Assemblée législative lundi. La discussion ne figure pas dans la transcription officielle des débats.

Le leader de l'opposition néo-démocrate à l'Assemblée, Gilles Bisson, a soutenu que Paul Miller n'avait pas été puni pour son comportement et que tous les sièges à Queen's Park étaient de bons sièges.

M. Bisson a précisé que le NPD souhaitait que ses députés cessent de chahuter parce qu'il estime que cela n'est pas respectueux pour la population.

PLUS:pc