Éric Salvail s'empare des ondes de V

Publication: Mis à jour:

C’est à compter de ce lundi que V nous convie à nous mettre En mode Salvail, avec le nouveau talk-show de fin de soirée d’Éric Salvail. Pendant 45 minutes, le transfuge de TVA accueillera des invités issus de tous les horizons, nous présentera des topos humoristiques, livrera ses humeurs et nous offrira un moment de pur détente, dans une ambiance qu’on prédit décontractée. À En mode Salvail, tout peut arriver… et c’est ce qu’espère Éric Salvail, qu’on connaît pour son audace, son sens de la répartie et sa capacité à se retourner sur un dix cents.

Éric Salvail et ses troupes ont établi leur quartier général dans la salle l’Astral, dans le Quartier des spectacles, à Montréal. Mercredi dernier, les médias étaient invités à découvrir le décor aux couleurs prédominantes de rouge et de noir, où l’immense plateforme ronde sur laquelle Éric s’entretiendra avec les artistes, sportifs et politiciens qui seront de passage sur son plateau modifie complètement l’apparence de l’endroit tel qu’on le connaît. Un orchestre de deux ou trois musiciens sera aussi sur place chaque jour.

Parmi les invités, Marc Labrèche ouvrira le bal ce soir et sera suivi, cette semaine, de Véronique Cloutier, Sugar Sammy, Fabienne Larouche, Martin Petit et Gregory Charles. Éric Salvail a déclaré vouloir «frapper fort» pour son arrivée sur les ondes de V, et on devine qu’il réussira son pari. Paraît-il que plusieurs personnalités ont demandé à aller s’assoir devant lui cet automne, et la production a ainsi confirmé son calendrier jusqu’aux fêtes. En général, deux têtes connues à la fois seront de la partie, mais on nous a indiqué qu’il serait possible de jouer avec le format.

D’emblée, le générique d’ouverture donne le ton d’En mode Salvail. L’hôte s’y éclate dans les fontaines d’eau de la Place des Festivals, sur une musique entraînante et accrocheuse signée Misteur Valaire. Adepte de la télévision en direct, Éric Salvail ne craint pas les imprévus et compte ratisser large dans les sujets qu’il abordera avec ses convives. Un pilote a été tourné le vendredi 18 octobre et quelques extraits prometteurs ont été montrés aux journalistes. On a entre autres rigolé de voir une Karine Vanasse affublée comme Miley Cyrus aux MTV Video Music Awards, le joueur du Canadien de Montréal Brandon Prust aller surprendre des jeunes hockeyeurs sur une patinoire d’Ahuntsic, Diandra Grandchamps, la nouvelle VJ de Musique Plus, chanter Super Bass, de Nicki Minaj, comme elle l’avait fait à son audition d’entrée à la station, et Éric Salvail aller se présenter à ses nouveaux voisins en leur distribuant des carrés Rice Krispies. On aura droit aussi aux coulisses du méga coup de publicité orchestré avec le chanteur Stromae dans le métro de Montréal, le 4 octobre dernier, et Éric Salvail a confié qu’il aimerait bien aller crasher un mariage sous peu.

Le rendez-vous quotidien sera présenté en direct les lundis et mercredis, et préenregistré les mardis et jeudis, pour une question budgétaire, mais aussi pour permettre à l’équipe de conserver son rythme de croisière et de bien préparer les éditions du lendemain. Le public sera aussi très sollicité; avec une application iPhone, on pourra se filmer, s’enregistrer et se photographier, et envoyer le résultat aux artisans d’En mode Salvail, qui diffuseront à l’écran les vidéos et les photos les plus intéressants. Et c’est la maman d’Éric Salvail, la seule femme «capable de tweeter et de tricoter en même temps», qui gérera le compte Twitter d’En mode Salvail.

En plus d’être l’animateur d’En mode Salvail, Éric Salvail en est aussi le producteur, par le biais de sa boîte Salvail & Co. Trois scripteurs l’épaulent à la préparation de ses questions et interventions.

En mode Salvail sera diffusé dès ce soir, du lundi au jeudi, à 22h, à V.

Déjà publié sur le HuffPost:

La rentrée culturelle (Automne 2013)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction