BIEN-ÊTRE

Dépression au travail: la faute de l'environnement, et non de la charge de travail

28/10/2013 12:15 EDT
Getty

Ce ne sont pas les dossiers qui s'entassent sur le bureau qui causent la dépression liée au travail. Une étude danoise publiée récemment dans trois revue, Occupational and Environmental Medicine, Psychoneuroendocrinology et The Scandinavian Journal of Work, Environment & Health, montre que c'est l'injustice vécue sur le lieu de travail et avec laquelle un patron traite ses employés qui entraînent des dépressions.

"Nous avons tendance à associer dépression et stress avec pression et charge de travail; cependant, notre étude montre que cette charge de travail n'a en fait pas d'effet sur la dépression au travail", explique l'un des chercheurs de l'étude, le psychologue Matias Brødsgaard Grynderup, doctorant au département de médecine clinique à l'université Aarhus (Danemark).

Pour parvenir à ces résultats, près de 4500 employés du secteur public (hôpitaux, garderies, écoles...) ont été interrogés via un questionnaire en 2007, afin de savoir s'ils avaient le sentiment ou non d'être traités justement sur leur lieu de travail. Les questions allaient du sentiment d'être écouté par son patron, à celui d'être traité de façon égale avec ses collègues.

Deux ans plus tard, 72% de ces employés ont participé à la suite de l'enquête. Ceux qui ont montré des signes de dépression, de burn-out ou de symptômes de stress ont été interrogés. Et le résultat de cette seconde vague a contredit les résultats d'enquêtes précédentes.

Sentiment d'injustice

De précédentes études associaient la dépression liée au travail à une grande charge de travail, ainsi qu'à une forte concentration de cortisol - l'hormone du stress. Les chercheurs ont donc également prélevé la salive des participants pour évaluer le niveau de cortisol.

Les résultats de cette étude vont à l'encontre des précédentes études. "Nos résultats montrent qu'en fait, de hauts niveaux de cortisol sont associés à un moindre risque de développer une dépression", indique Grynderup.

Bien plus que le stress, c'est l'environnement et les relations de travail qui ont causé des dépressions. La charge de travail paraissait insurmontable aux personnes dépressives, mais ce n'est pas celle-ci qui était à l'origine de la dépression.

Pour Grynderup, "si le sentiment de justice des employés joue un tel rôle dans la réduction des risques de dépression, c'est probablement le domaine sur lequel les travaux préventifs devraient se concentrer".

En attendant, voici 12 conseils pour ne pas se retrouver en situation de burn-out au travail.

EN IMAGES:

12 conseils pour lutter contre le burn-out

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.