NOUVELLES

Arrestation illégale au G20: les accusations contre un policier abandonnées

28/10/2013 07:02 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

TORONTO - Les accusations de manquement à la discipline contre l'un des deux policiers qui ont plaidé non coupable relativement à l'arrestation illégale d'un avocat durant le sommet du G20 à Toronto en juin 2010 ont été abandonnées.

La poursuite a affirmé qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves pour étayer un verdict de culpabilité contre Jason Crawford.

L'avocat Nicholas Wright roulait en vélo près de la rue Bloor, à Toronto, lorsqu'un agent lui a ordonné de freiner et lui a annoncé qu'il était en état d'arrestation.

Selon M. Wright, le policier Ryan Simpson n'a donné aucun motif pour expliquer sa décision de l'arrêter. Il a été fouillé, menotté et placé à l'arrière d'une voiture de police.

L'avocat a affirmé qu'il n'avait fait aucun geste pouvant justifier son arrestation.

Simpson témoigne actuellement pour sa propre défense à la suite de l'abandon des accusations contre son coaccusé.

PLUS:pc