NOUVELLES

Le Canadien vient de voir ses efforts dans l'Ouest annulés à domicile

27/10/2013 10:59 EDT | Actualisé 27/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Le Tricolore vient de voir ses efforts déployés pendant son séjour dans l'Ouest canadien — trois victoires contre un revers — annulés par la mauvaise séquence qu'il a connue à domicile.

Après avoir vaincu les Blue Jackets de Columbus à son retour au Centre Bell, le Canadien n'a pas pu poursuivre sur sa lancée et il a perdu trois des quatre rencontres suivantes, pour pratiquement se retrouver à la case départ avec une fiche de six gains et cinq défaites.

S'il a perdu samedi contre les Sharks, l'équipe de l'heure du circuit Bettman, les défaites encaissées contre les Predators de Nashville et, surtout, face aux Oilers d'Edmonton font mal.

Avec la nouvelle formule pour accéder aux séries, le Tricolore ne peut se permettre d'échapper des matchs contre des opposants à sa portée. Samedi, le Canadien a par contre été embouteillé par un adversaire au sommet de sa forme, qui a disputé un match parfait sur une patinoire adverse.

«Il y a un peu de tout cela, a admis le défenseur Josh Gorges après la rencontre. Mais nous n'avons tout simplement pas fait suffisamment des bonnes choses qui doivent être faites pour vaincre une équipe de ce calibre. Il faut toutefois leur donner crédit: ils ont joué un fort match et ne nous ont pas donné d'espace. Ils nous ont forcés à effectuer des jeux que nous n'aurions pas dû faire. C'est ce que les bonnes équipes font.»

Pour le défenseur du Canadien, il n'y a toutefois pas lieu de ruminer sur la semaine qui vient de se terminer.

«Ce qu'il faut tenir compte présentement, c'est qu'on a perdu (samedi) soir. Dans cette ligue, on n'a pas le temps de pleurer trois des quatre derniers matchs et de penser à ce qui s'est passé. On ne pense qu'à ce qui s'est passé contre les Sharks et (dimanche), on se préparera pour New York. Nous n'avons pas le temps de nous apitoyer sur notre sort. La seule chose à laquelle on peut penser maintenant, c'est de jouer du meilleur hockey, de devenir un groupe plus efficace et plus constant.»

Ce groupe recevra de l'aide: le défenseur Douglas Murray, acquis sur le marché des joueurs autonomes en août dernier, effectuera vraisemblablement ses premiers coups de patins dans l'uniforme bleu-blanc-rouge face aux Rangers lundi, puisque l'équipe a décidé de retourner samedi les défenseurs Greg Pateryn et Nathan Beaulieu.

L'attaquant Louis Leblanc obtiendra également sa chance avec le Tricolore, lui qui a été rappelé de Hamilton dimanche après-midi. Il a récolté six points, dont quatre buts, en sept rencontres avec les Bulldogs depuis le début de la saison.

Les nouvelles sont moins bonnes dans le cas de Travis Moen. Touché à la bouche par une rondelle samedi soir, l'attaquant n'accompagnera l'équipe à New York, contrairement à ce qui avait été annoncé samedi. Patrick Holland, cédé à Hamilton après la défaite face aux Sharks, demeurera plutôt avec l'équipe pour le match de lundi.

Murray sera le bienvenu. Le Tricolore devra négocier avec deux séries de deux matchs en 24 heures au cours de la prochaine semaine ponctuée de nombreux voyages, puisque trois de ces quatre rencontres seront disputées sur les patinoires adverses, à New York lundi, au Minnesota vendredi et au Colorado samedi. Seuls les Stars de Dallas fouleront la glace du Centre Bell, mardi.

Jusqu'ici, le Canadien s'est bien débrouillé à l'étranger, comme en fait foi sa fiche de trois victoires et deux revers. Mais la fiche combinée de ses adversaires pour ces trois matchs est de 18-10-3, dont un excellent dossier de 8-1-2 à domicile.

Par ailleurs, le CH peut s'attendre à un match difficile face aux Rangers (3-6-0), qui inaugureront leur saison locale après avoir disputé leurs neuf premiers matchs à l'étranger en raison des importants travaux de rénovation effectués au Madison Square Garden, au coût de 1 milliard $ US sur une durée de trois ans. Les troupiers d'Alain Vigneault ne voudront sûrement pas manquer leur rentrée new-yorkaise après un début de saison difficile. Les Rangers devraient également compter sur le retour d'Henrik Lundqvist devant le filet, lui qui a raté les deux derniers matchs de Blue Shirts.

PLUS:pc