NOUVELLES

Espionnage des É-U: le ministre allemand de l'Intérieur veut des réponses

27/10/2013 07:58 EDT | Actualisé 27/12/2013 05:12 EST

BERLIN - Le ministre allemand de l'Intérieur exige que Washington lui fournisse tous les renseignements concernant les allégations selon lesquelles les États-Unis auraient mis le téléphone mobile de la chancelière Angela Merkel sur écoute.

Mme Merkel s'est plainte auprès du président américain, Barack Obama, mercredi après avoir appris que son téléphone avait peut-être été surveillé. Les dirigeants du service de renseignement allemand prévoient se rendre sous peu à Washington afin de discuter de cette situation.

Dans un article publié dimanche par le journal Bild am Sonntag, le ministre de l'Intérieur, Hans-Peter Friedrich, a déclaré qu'il voulait des réponses complètes sur toutes les allégations. Il a affirmé que, si les Américains avaient vraiment mis des téléphones mobiles sur écoute en Allemagne, ils avaient enfreint la loi allemande en sol allemand.

M. Friedrich a ajouté que l'écoute téléphonique était un crime et que les responsables devraient répondre de leurs actes devant la justice.

Le magazine Der Spiegel, dont les recherches sont à l'origine de la réaction du gouvernement allemand, a rapporté qu'un document provenant apparemment de la base de données de l'agence nationale de sécurité des États-Unis (NSA) indiquait que le téléphone d'Angela Merkel avait été choisi comme cible en 2002.

PLUS:pc