NOUVELLES

Tessa Virtue et Scott Moir remportent l'or aux Internationaux Patinage Canada

26/10/2013 02:12 EDT | Actualisé 26/12/2013 05:12 EST

SAINT-JEAN, N.-B. - Tessa Virtue et Scott Moir ont amorcé ce qui sera vraisemblablement leur dernière saison en carrière en remportant l'or aux Internationaux Patinage Canada, samedi.

Les champions olympiques en danse ont obtenu un score cumulatif de 181,03 et ont décroché un cinquième titre lors de cet événement. Ils ont charmé les spectateurs à l'aréna Harbour Station avec une prestation élégante sur un morceau du compositeur russe Alexander Glazunov.

Virtue, de London, et Moir, d'Ilderton, en Ontario, ont indiqué que leur programme a été conçu avec amour et a déjà été modifié 25 fois.

«Tessa et moi voulons créer un moment avec ce programme et nous avons été capables de le faire et j'espère que les spectateurs l'ont senti aussi», a indiqué Moir.

Ils espèrent que ce programme leur permettra de monter à nouveau sur la plus haute marche du podium lors des Jeux olympiques de Sotchi, en février.

«Notre objectif principal est de gagner les Olympiques et nous ne voulons pas faire quelque chose qui a déjà été fait, nous ne voulons pas être comparés aux autres, a raconté Moir. Le fait d'avoir une pièce musicale qui n'a jamais été utilisée nous motive. Nous voulons créer quelque chose d'unique dans notre carrière. Nous voulons rester fidèles à nous-mêmes, même quand c'est pour gagner les Olympiques.»

Leurs compatriotes canadiens Kaitlyn Weaver et Andrew Poje ont terminé deuxième avec une note globale de 175,23. Les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue ont mérité le bronze avec 153,20 points.

Chez les hommes, Patrick Chan a remporté les grands honneurs. Le triple champion du monde a réussi deux sauts à quadruple rotation en ouverture de son programme et a finalement obtenu un score cumulatif de 262,03 points.

«Honnêtement, j'étais nerveux, a mentionné Chan. Je commençais à ressentir les mêmes émotions (négatives) que la saison dernière. C'était un défi de rester positif avant même d'aller sur la glace et de me souvenir des choses accomplies lors du programme court que je voulais répéter — d'avoir hâte d'aller sur la glace, d'avoir hâte de faire un quadruple, mais ne pas regarder trop loin en avant, un quadruple à la fois et passer à autre chose.»

Les Japonais Yuzuru Hanyu (234,8) et Nobunari Oda (233,0) ont complété le podium. Le Montréalais Elladj Baldé (205,19) a terminé en septième place.

Plus tôt samedi, les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford ont dû se contenter de la médaille de bronze après le programme libre en couple.

Les meneurs à l'issue du programme court ont dégringolé au troisième échelon après leur programme libre, qui n'a suscité que de modestes notes auprès des juges.

Duhamel, de Lively, en Ontario, et Radford, de Balmertown, en Ontario, ont patiné sur la chanson «Alice au pays des merveilles», et ils ont obtenu 190,62 points. Ils ont livré un programme énergique et les amateurs dans les gradins ont semblé apprécier, puisqu'ils se sont levés d'un bond pour les applaudir pendant leur prestation.

Des huées ont retenti quelques secondes plus tard lorsque les notes ont été affichées au tableau indicateur, et certaines d'entre elles comprenaient zéro point pour une portée ratée.

Les Italiens Stefania Berton et Ondrej Hotarek ont décroché la médaille d'or avec 193,92 points, tandis que les Chinois Sui Wenjing et Han Cong ont grimpé sur la deuxième marche du podium (193,77).

Les Saskatchewanais Paige Lawrence, de Kennedy, et Rudi Swiegers, de Kipling, ont abouti en quatrième place.

Julia Lipnitskaia, une adolescente russe de 15 ans qui a remporté le titre féminin, a enregistré une performance de 198,23 points après un programme long qui a frôlé la perfection. Akiko Suzuki a obtenu la médaille d'argent avec 193,75 points, et l'Américaine Gracie Gold a complété le podium (186,65).

Amélie Lacoste, de Delson, s'est contentée de la cinquième place. Véronik Mallet, de Sept-Îles, a pris le huitième rang.

Osmond abdique

La Canadienne Kaetlyn Osmond a annoncé qu'elle se retirait des Internationaux Patinage Canada en raison d'une blessure à un muscle ischio-jambier.

L'adolescente de 17 ans, originaire de Marystown, à T.-N.-L., était cinquième à l'issue du programme court vendredi, mais elle a indiqué qu'elle s'était réveillée samedi avec une douleur aiguë à un muscle ischio-jambier et qu'elle pouvait à peine mettre du poids sur sa jambe lors de la séance d'entraînement matinale.

Osmond a précisé que cette blessure était un problème récurrent.

Elle a déjà raté les activités du mois de septembre en raison d'une réaction de stress — le signe précurseur d'une fracture de stress — sur le dessus de son pied, et en conséquence son entraîneur Ravi Walia et elle n'ont déterminé que la semaine dernière qu'elle participerait aux Internationaux Patinage Canada.

Osmond, la championne de la compétition l'an dernier, a annoncé sa décision quelques instants avant le programme long des dames samedi.

PLUS:pc