NOUVELLES

Des inondations font au moins 39 morts dans le sud-est de l'Inde

26/10/2013 07:52 EDT | Actualisé 26/12/2013 05:12 EST

NEW DELHI - Plusieurs jours de pluie torrentielle ont provoqué des inondations dans le sud-est de l'Inde, faisant des dizaines de morts et forçant l'évacuation de plus de 70 000 personnes dans des centaines de villages.

Selon des représentants des autorités cités par l'agence Press Trust of India, au moins 39 personnes ont perdu la vie dans des incidents liés aux inondations dans les États d'Andhra Pradesh et d'Orissa depuis que la pluie a commencé à tomber lundi. Beaucoup d'entre elles se sont noyées après avoir été emportées par les eaux ou ont été écrasées par des murs qui se sont effondrés.

Des centaines de villages ont été inondés et des récoltes entières ont été ruinées dans cette région surnommée le «grenier à riz» de l'Inde. Le service ferroviaire a été suspendu là où les rails étaient submergés ou endommagés.

Dans la ville d'Hyderabad, la capitale indienne des hautes technologies, les résidants s'étant aventurés dans les rues avaient de l'eau jusqu'aux genoux.

D'après le service local de gestion des désastres, les habitants évacués ont été installés dans 178 camps alors que les secouristes parcouraient la zone en bateau et en hélicoptère afin d'aider les centaines de milliers de personnes coincées par les inondations, qui se sont produites tant sur la côte qu'à l'intérieur des terres.

Les États d'Andhra Pradesh et d'Orissa ont été frappés il y a deux semaines par le puissant cyclone Phailin qui a poussé les autorités à évacuer près d'un million de personnes. La tempête a détruit des maisons et entraîné la perte de récoltes valant des centaines de millions de dollars.

Le service indien de météorologie a prédit samedi que la pluie continuerait à tomber pendant au moins une autre journée.

PLUS:pc