NOUVELLES

Virtue et Moir sont en tête après le programme court à Patinage Canada

25/10/2013 05:25 EDT | Actualisé 25/12/2013 05:12 EST

SAINT-JEAN, N.-B. - Les champions olympiques en titre en danse Tessa Virtue et Scott Moir ont terminé au premier rang lors du programme court aux Internationaux Patinage Canada, vendredi, malgré quelques erreurs inhabituelles.

Mais à la place de se concentrer sur les erreurs, Moir a parlé des émotions du moment.

«C'était émouvant, a dit Moir. Nous avons parlé de ça. Il faut apprécier l'aventure, le processus et nous sommes à une étape spéciale de notre carrière. Nous sommes en santé, nous sommes forts et nous croyons toujours être jeunes — peut-être que le reste du monde du patinage artistique ne le pense pas — mais c'est merveilleux et nous nous amusons vraiment.

«Nous nous sommes regardés et c'était un de ces moments où vous êtes simplement heureux d'être là.»

Virtue et Moir ont obtenu une note de 73,15 points pour leur fox-trot et leurs pas accélérés sur une pièce d'Ella Fitzgerald et Louis Armstrong. Ils ont devancé leurs compatriotes canadiens Kaitlyn Weaver et Andrew Poje par moins de trois points. Les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue ont pris le troisième rang.

Virtue, de London, et Moir, d'Ilderton, en Ontario, en sont peut-être à leur dernière participation aux Internationaux Patinage Canada. Ils n'ont pas confirmé qu'il s'agissait de leur dernière saison, mais on s'attend à ce qu'ils prennent leur retraite après les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi.

Pendant ce temps, Patrick Chan a amorcé sa saison en obtenant le meilleur score lors du programme court chez les hommes. Le triple champion du monde a récolté 88,10 points même s'il a effectué seulement trois rotations sur un quadruple boucle piqué, avant de chuter sur son deuxième triple boucle piqué.

À la place de se laisser décourager par son erreur sur le quadruple, Chan a eu une approche philosophique semblable à ses compatriotes en danse.

«Je n'avais pas d'objectifs techniques, je ne me disais pas que je devais réussir mon quadruple puis mon axel afin de terminer premier, a expliqué Chan. Je voulais aller sur la glace et m'amuser à la place de me laisser envahir par la compétition, ce qui était devenu une mauvaise habitude pour moi lors des deux dernières saisons. Je n'appréciais plus la compétition, ce qui est bizarre quand vous faites partie de l'élite.

«Cette fois, je me suis présenté en me disant que j'étais chanceux d'être ici, au niveau auquel je suis, d'avoir gagné trois titres mondiaux. Je n'ai rien à prouver, je suis ici pour m'amuser.»

Les Japonais Nobunari Oda (80,82) et Yuzuru Hanyu (80,40) ont suivi aux deuxième et troisième rangs. Le Montréalais Elladj Baldé (72,35) s'est classé sixième.

En couple, les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford se sont positionnés pour être le couple à battre.

Le duo, qui patinait au son d'un morceau que Radford a écrit après la mort de son entraîneur, a remporté le programme court en vertu d'un score de 69,57 points, vendredi.

Les Italiens Stefania Berton et Ondrej Hotarek ont suivi au deuxième rang avec 69,38 points, tandis que Sui Wenjing et Han Cong s'adjugeaient la troisième position avec 69,02 points au Harbour Station arena.

Duhamel, de Lively, en Ontario, et Radford, de Balmertown, en Ontario, avaient décroché la médaille de bronze aux championnats du monde le printemps dernier. Ils l'ont emporté en dépit d'une chute de Duhamel sur un triple lutz, ainsi qu'une main posée sur la patinoire sur un triple lutz lancé.

Les Canadiens ont patiné sur le morceau «Hommage», que Radford, un pianiste qui a étudié au Conservatoire royal de musique de Toronto, a écrit en 2006 quelques jours après que son entraîneur Paul Wirtz soit décédé d'un cancer.

L'Américaine Gracie Gold a pris le premier rang lors du programme court chez les dames grâce à une récolte de 69,45 points. Julia Lipnitskaia, une Russe âgée de 15 ans, a terminé deuxième avec 66,89 points, tout juste devant la Japonaise Akiko Suzuki (65,76).

La sensation canadienne de 17 ans Kaetlyn Osmond, de Marystown, à Terre-Neuve-et-Labrador, a chuté à la sortie d'un double axel et s'est contentée du cinquième rang.

Osmond, qui a remporté l'événement l'an dernier, a été ennuyée par une blessure à un pied au cours du mois de septembre. Elle a obtenu un pointage de 60,32.

Amélie Lacoste, de Delson, au Québec, a obtenu une note de 59,13 et a terminé sixième, tandis que Véronik Mallet, de Sept-Îles, a pris le huitième rang grâce à un score de 50,71.

Les Internationaux Patinage Canada sont la deuxième de six étapes du Grand Prix de patinage artistique. Les six meilleurs de chaque discipline se qualifieront pour la finale du Grand Prix, qui sera présentée du 5 au 8 décembre, à Fukuoka, au Japon.

PLUS:pc