NOUVELLES

Un rival de Saputo prévient que la lutte pour Warrnambool pourrait être longue

25/10/2013 12:27 EDT | Actualisé 25/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Le plus sérieux rival de Saputo (TSX:SAP) dans la lutte pour l'acquisition du quatrième producteur laitier australien en importance a averti vendredi que la bataille pourrait être longue même si le géant canadien a amélioré, tard jeudi, son offre d'achat pour Warrnambool Cheese and Butter.

Murray Goulburn soutient que la nouvelle offre de Saputo comporte des «éléments conditionnels substantiels», tels que l'approbation par le comité de révision des investissements étrangers en Australie.

L'offre de Saputo est aussi tributaire d'un soutien majoritaire des actionnaires de Warrnambool, qui incluent Murray Goulburn et une autre société laitière australienne comptant pour 36 pour cent.

La coopérative Murray Goulburn a estimé vendredi «raisonnable et dans l'intérêt national» que le comité de révision des investissements étrangers ne se prononce pas sur l'offre de Saputo avant qu'il y ait un verdict du bureau de la concurrence en Australie.

Plus important producteur laitier en Australie avec 31 pour cent des parts de marché, Murray Goulburn aurait besoin d'obtenir l'approbation du bureau de la concurrence pour acquérir Warrnambool, qui détient 10 pour cent du marché.

«Murray Goulburn estime que la résolution de la propriété future de Warrnambool sera un long processus et que les actionnaires ne devraient pas agir prématurément», a exprimé vendredi la coopérative.

La société montréalaise Saputo a bonifié jeudi son offre toute en espèces pour Warrnambool d'un dollar, à 8 $ l'action. Cela équivaut à 444 millions $ AU, ou environ 523 millions $ CAN, incluant la prise en charge de 79 millions $ de dette.

La nouvelle offre représente une prime de sept pour cent par rapport à celle de Murray Goulburn de 7,50 $ AU, et de 20 pour cent comparativement à celle du groupe australien Bega Cheese.

Le conseil d'administration de Warrnambool a réaffirmé à l'unanimité sa recommandation aux actionnaires d'accepter l'offre de Saputo en l'absence d'une proposition supérieure.

Murray Goulburn a dit demeurer investi dans l'acquisition de Warrnambool, mais n'a pas signifié qu'il bonifierait son offre.

Des analystes estiment que l'imposante dette de la coopérative Murray Goulburn pourrait être un obstacle à l'amélioration de son offre.

La coopérative et Bega sont les deux principaux actionnaires de Warrnambool, chacune comptant environ 18 pour cent des parts de la compagnie.

Le chef de la direction de Saputo, Lino Saputo Jr., n'a pu être joint vendredi, mais il soutient dans une lettre aux actionnaires de Warrnambool que la nouvelle offre «présente des avantages significatifs» pour la compagnie et les actionnaires.

«Saputo a les visées stratégiques et la capacité financière pour investir davantage dans Warrnambool afin d'élargir la production et d'augmenter la demande pour le lait, offrant des avantages aux employés de Warrnambool, aux fournisseurs et aux communautés locales», écrit le chef de la direction.

Il affirme que le géant canadien prévoit augmenter la capacité, soutenir les marques existantes et instaurer de nouvelles lignes de production.

L'action de Warrnambool a terminé la séance de vendredi en hausse de 3,3 pour cent à la Bourse australienne, à 8,42 $ AU, ce qui permet de croire que les investisseurs s'attendent à une nouvelle surenchère.

À la Bourse de Toronto, l'action de Saputo a avancé vendredi de 46 cents pour clôturer à 51,82 $.

PLUS:pc