NOUVELLES

Trois écoliers sont dans un état critique après une collision en Alberta

25/10/2013 11:06 EDT | Actualisé 25/12/2013 05:12 EST

CROSSFIELD, Alta. - Trois enfants reposaient dans un état critique à l'hôpital, vendredi, et six autres étaient dans un état grave, mais stable, après une collision entre l'autobus scolaire dans lequel ils se trouvaient et un camion au nord de Calgary, ont annoncé les services médicaux de l'Alberta.

Les élèves étaient soignés à l'Hôpital pour enfants de Calgary. La conductrice du véhicule, elle aussi dans un état grave, recevait des soins à un autre endroit.

Selon Judy Unwsorth, chef adjointe du Service de protection des incendies, l'accident est survenu vers 8 h près de Crossfield. Elle a précisé que les enfants avaient reçu des soins d'urgence de la part de techniciens ambulanciers paramédicaux et des pompiers sur les lieux de l'événement avant d'être emmenés à l'hôpital.

Les informations fournies par la police et des responsables des services de santé à propos du nombre d'enfants blessés dans la collision ont changé tout au long de la journée.

Un responsable des écoles de la commission scolaire Rocky View a mentionné que quatre autres enfants se trouvaient dans l'autobus, mais qu'ils n'avaient pas été blessés.

Des conducteurs se sont rapidement arrêtés pour aider les enfants à sortir de l'autobus.

«Il y avait une personne ayant reçu une formation médicale dans l'armée et plusieurs bons Samaritains et témoins qui ont offert leur aide», a mentionné Adam Loria, des services médicaux d'urgence de Calgary.

Selon Glen Demmon, sergent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), la situation est toujours difficile lorsqu'un accident implique des enfants.

«Il y a eu un certain choc au début. J'ai moi-même des enfants, mais sur les lieux de l'accident, les passants ont été très gentils. Ils ont isolé l'endroit.»

L'autobus jaune était coincé contre une barrière et un gros camion portant la mention «JMS Mechanical Services from Calgary» sur le flanc se trouvait tête la première dans un fossé, après avoir défoncé un garde-fou renforcé.

L'avant de l'autobus scolaire était défoncé, et n'avait plus de pare-brise. Du verre et des pièces d'auto étaient éparpillés sur la route.

Selon Robert Frizell, de la GRC, le camion était un Ford F-350 d'une tonne.

Le maire de Crossfield, Nathan Anderson, a précisé que les enfants fréquentaient l'école primaire Crossfield, l'une des deux écoles de la communauté de 3000 habitants.

Selon M. Frizell, la cause de l'accident n'est pas encore connue, mais des experts en reconstitution de collisions de Calgary ont été appelés en renforts.

PLUS:pc