MONTRÉAL - Un enfant de 12 ans a piraté plusieurs sites gouvernementaux québécois pendant la crise étudiante de 2012, a rapporté vendredi le Journal de Montréal.

Le garçon a agi de pair avec la branche québécoise du collectif de pirates informatiques Anonymous en l'échange de jeux vidéos, précise le quotidien.

Selon le JdeM, le pirate a comparu devant le Tribunal de la Jeunesse jeudi, pour des dommages estimés à 60 000 dollars par les policiers.

Le ministère de la Justice du Québec a refusé de commenter ces informations.

Durant la grève étudiante, qui a duré près de huit mois en 2012, devenant l'un des mouvements sociaux les plus marquants de ces dernières décennies au Canada, une loi spéciale avait été adoptée par le gouvernement libéral de Jean Charest afin de restreindre le droit de manifester et de punir d'amendes sévères les organisateurs de piquets de grève.

En réponse à cette loi, jugée liberticide, le collectif Anonymous avait revendiqué le blocage d'une douzaine de sites internet du gouvernement.

Loading Slideshow...


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.