NOUVELLES

Les lions sont menacés de disparaître des parcs nationaux de l'Ouganda

25/10/2013 10:28 EDT | Actualisé 25/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Les lions seraient sur le point de disparaître des parcs nationaux de l'Ouganda.

Des chercheurs de la Société de conservation de la nature (WCS) et de l'université écossaise de St. Andrew's affirment dans les pages du journal scientifique «Oryx» que la population de lions a chuté de 30 pour cent dans certains secteurs du pays, essentiellement en raison de conflits avec les humains.

Les scientifiques ont visité trois grands parcs de l'Ouganda entre novembre 2008 et novembre 2009. Ils en viennent à la conclusion qu'on retrouve un total de seulement 408 lions dans ces trois parcs, soit près de 200 de moins que les estimations publiées en 2000-2002 (ce qui représente un déclin statistique de 30 pour cent).

Un recul de 60 pour cent a été constaté dans le parc de Murchison Falls. En revanche, dans le parc de la vallée du Kidepo, les chercheurs ont recensé 138 lions, contre 52 lors de l'étude précédente.

Un représentant de la WCS a rappelé que le lion est l'espèce la plus populaire auprès des visiteurs étrangers, et que sa disparition pourrait avoir des répercussions graves sur l'industrie touristique.

La situation en Ouganda témoigne de la situation en Afrique, où la population de lions est en chute de 30 pour cent depuis 20 ans. Il ne resterait plus que 32 000 lions en Afrique, et la WCS estime que 42 pour cent des principales populations sont en déclin. Le lion est presque complètement disparu d'Afrique occidentale et centrale.

PLUS:pc