NOUVELLES

Le Tribunal arbitral du sport réduit la suspension de Marin Cilic à quatre mois

25/10/2013 11:39 EDT | Actualisé 25/12/2013 05:12 EST

GENÈVE - La suspension de Marin Cilic pour dopage a été réduite d'une «trop sévère» période de neuf mois à quatre, ce qui lui permet de participer au Masters de Paris la semaine prochaine.

Passible d'une suspension de deux ans demandée par la Fédération internationale de tennis, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a plutôt pris le parti du joueur croate.

Cilic a échoué un test de dépistage à un stimulant en mai mais il a prétendu qu'il l'avait ingéré involontairement dans une tablette de glucose achetée dans une pharmacie.

«Le comité a déterminé que la gravité de la faute commise par l'athlète était inférieure à celle établie dans la décision, a déclaré le TAS dans un communiqué. Le jury a également déterminé que la sanction imposée était trop sévère compte tenu de la gravité de la faute et a conclu qu'elle devait être réduite à quatre mois.»

Le Croate de 25 ans a été autorisé à revenir au jeu dès minuit vendredi.

PLUS:pc