NOUVELLES

Changements trop timides à la frontière canado-américaine, selon des entreprises

25/10/2013 07:04 EDT | Actualisé 25/12/2013 05:12 EST

Des groupes d'entreprises sont peu impressionnés par un organisme canado-américain qui est censé simplifier les échanges transfrontaliers et le commerce. Ils affirment que le Conseil de coopération Canada-États-Unis en matière de réglementation (CCR) manque de dynamisme. Ils lui reprochent également d'ignorer les industries les plus touchées par les formalités administratives à la frontière.

Les plaintes proviennent de 28 organisations différentes, dont les Manufacturiers et exportateurs du Canada. Elles sont formulées dans une lettre adressée au gouvernement américain et obtenue par La Presse Canadienne.

Le Conseil a été créé il y a près de trois ans dans le cadre de l'initiative « Par-delà la frontière » annoncée par le premier ministre Stephen Harper et le président américain Barack Obama.

Les organisations se plaignent qu'elles ne sont pas consultées sur la façon de réduire les formalités administratives à la frontière. Elles sont également mécontentes de la lenteur des travaux du Conseil.

Le plan d'action visait entre autres à réduire le fardeau administratif des entreprises, notamment dans les secteurs de l'automobile et de l'agriculture. Le Conseil a été mis sur pied afin d'améliorer la coordination des mécanismes de réglementation entre les deux pays.

La Presse Canadienne

PLUS:rc