NOUVELLES

Adolescent tué à Dorval : la cour refuse de libérer le jeune accusé

25/10/2013 11:55 EDT | Actualisé 25/12/2013 05:12 EST
Radio-Canada

La Chambre de la jeunesse de la Cour du Québec a rejeté vendredi la demande de remise en liberté d'un adolescent de Dorval qui a tué son frère avec une arme à feu en janvier dernier.

Le juge estime que le jeune, qui avait 12 ans au moment des faits, n'a pas l'entourage adéquat pour être bien supervisé dans l'attente de sa peine.

L'accusé a déjà plaidé coupable dans cette affaire à une accusation réduite de négligence criminelle ayant causé la mort.

La peine maximale qu'il encourt est de 3 ans de détention.

Le drame est survenu en janvier dernier alors que les deux frères étaient seuls dans la résidence familiale de la rue Hamilton, à Dorval, dans l'ouest de l'île de Montréal. Pour des raisons qui n'ont pas été communiquées aux médias,  le plus jeune des garçons, alors âgé de 12 ans, s'est retrouvé en possession d'une arme de poing chargée.

Un coup de feu a été tiré et l'aîné a été mortellement atteint à la tête.

L'enfant a lui-même téléphoné aux services d'urgence vers 17 h 30 pour leur signaler qu'il avait blessé son frère aîné d'un coup de feu.

Le décès de l'adolescent de 16 ans a été constaté à l'hôpital du Lakeshore.

Informations recueillies par René Saint-Louis