NOUVELLES

Twitter chiffre son projet d'entrée en Bourse

24/10/2013 07:37 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

Twitter vise une valorisation maximale de 10,9 milliards de dollars à l'occasion de son introduction en Bourse. Un montant moins ambitieux que les 15 milliards que certains analystes avaient évoqués.

Dans une version actualisée de son projet publiée jeudi, le site de microblogage annonce son intention de vendre 70 millions d'actions à un prix entre 17 $ et 20 $, ce qui lui permettrait de lever entre 1,25 et 1,6 milliard de dollars, selon l'hypothèse la plus optimiste.

Le prix devrait être fixé le 6 novembre, selon un document dont Reuters a pu prendre connaissance. Dans ce cas, la cotation pourrait débuter le 7 novembre.

Après l'offre publique de vente, un peu plus de 544 millions d'actions seront en circulation en comptant les titres détenus par les fondateurs, les administrateurs et les principaux actionnaires.

« Une estimation prudente »

Sam Hamadeh, de la société de recherche privée PrivCo, est d'avis que la valorisation maximale de 10,9 milliards est une « estimation prudente ». « Elle sera probablement revue à la hausse, au moins une fois, sinon deux, après le début de la tournée de présentation [aux investisseurs potentiels]. »

« Le nombre d'actions émises est également un peu modeste, mais ils pourraient choisir de relever le prix des actions seulement, après qu'ils aient pris la mesure de la demande des investisseurs », ajoute-t-il. « L'erreur fatale de Facebook avait été de relever à la fois le prix et le nombre d'actions proposées. »

L'offre publique de vente de Twitter sera la plus importante d'une société Internet depuis celle de Facebook, qui avait connu des débuts difficiles sur le NASDAQ en mai 2012.

Le réseau social avait, peu avant sa première cotation, porté son prix d'introduction à 38 $, soit 10 $ de plus que le bas de la fourchette indicative, tout en augmentant le
nombre de titres proposés aux investisseurs.

Twitter, qui revendique environ 230 millions d'utilisateurs actifs, prévoit être coté sur le New York Stock Exchange sous le code « TWTR ». La société créée il y a huit ans a plus que doublé son chiffre d'affaires au troisième trimestre, à 168,6 millions de dollars, mais sa perte nette s'est creusée à 64,6 millions.

Reuters

PLUS:rc