DIVERTISSEMENT

Moment Factory illumine le 2-22 à Montréal

24/10/2013 11:19 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST
Ismaël Houdassine

La grande illumination du 2-22 prévue pour ce soir risque de donner un véritable coup de fouet esthétique dans le Quartier des spectacles. Le public est d'ailleurs invité à venir assister gratuitement à l'inauguration du projet illuminé de Moment Factory. Pour marquer cette occasion, un spectacle multidisciplinaire - mis en scène par Lorraine Pintal - sera également présenté sur les passerelles de l'édifice au coin Saint-Laurent et Sainte-Catherine.

La Vitrine, gestionnaire des lieux, veut davantage se faire connaître du grand public. L'organisme à but non lucratif a bien l'intention de faire du 2-22 le nouveau phare culturel de la métropole. C'est en soulignant sa volonté d'incarner «le point zéro du Quartier des spectacles» que les responsables se sont adjoint l'expertise technologique de Moment Factory ainsi que de la participation de plusieurs troupes artistiques en lien à l'initiative qui s'inscrit dans le Parcours Lumière du Quartier des spectacles.

Ainsi, les installations de Moment Factory seront composées d'écrans géants DEL qui vont à partir d'aujourd'hui non seulement illuminer en permanence le bâtiment, mais aussi proposer des animations multimédias et diffuser des créations artistiques. «Il y a déjà cela à Times Square, mais ici ce sera la première fois», a déclaré enthousiaste Nadine Gelly, la directrice générale de La Vitrine.

L'art dans sa diversité

Quoi de mieux qu'un spectacle pour souligner ce dévoilement. Intitulé Rallumons le Red Light!, le show définitivement axé sous le signe de la multidisciplinarité (théâtre, dance, acrobatie, musique, poésie, chant) invite les troupes comme Les 7 doigts de la main, O Vertigo, l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal et la comédienne Maude Guérin à se produire sur les passerelles de l'édifice.

«Les passerelles construites entre la membrane de verre et la structure de bois du bâtiment sont en soi un vrai défi scénique, a déclaré Lorraine Pintal, directrice artistique et générale du Théâtre du Nouveau Monde et présidente de La Vitrine. Une quarantaine d'artistes environ devront s'y produire sur un espace de 183 mètres de long sur seulement 60 centimètres de large!»

Lorraine Pintal ne s'en cache pas : le spectacle veut tout simplement redonner à la Main ses lettres de noblesse, «On veut remonter le cours du temps. Cela débutera par un extrait de Sainte Carmen de la Main. Écrit par Michel Tremblay, le chant réussit à transcender à merveille cette faune étrange qui a autrefois peuplé les lieux. Tel un chef d'orchestre, je trace une ligne historique en espérant raviver l'esprit du Red Light grâce aux performances artistiques qui se termineront par des acrobaties vertigineuses».

«Le 2-22, c'est le lien entre l'Est et l'Ouest, poursuit Pintal. C'est un peu mythique en même temps puisque lorsqu'on pense à la création de Montréal, c'est à cet endroit que s'est fait la rencontre de toutes les cultures qui se sont approprié la ville», conclut-elle.

Rallumons le Red Light!

Le Jeudi 24 octobre à 19h30.

lavitrine.com

2, rue Sainte-Catherine Est

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Ce que les maires ont laissé à Montréal