NOUVELLES

Loblaw dédommagera les victimes de l'effondrement de l'usine au Bangladesh

24/10/2013 11:57 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

TORONTO - La chaîne canadienne de supermarchés Loblaw (TSX:L) a annoncé qu'elle fournirait une aide financière de longue durée aux victimes et familles touchées par l'effondrement d'une usine au Bangladesh, en avril.

L'entreprise a indiqué jeudi que l'aide irait aux ex-travailleurs de l'usine New Wave Style, qui a produit des vêtements pour la marque Joe Fresh, de Loblaw. La compagnie s'engage également à verser trois mois de salaire aux travailleurs d'ici à ce que l'aide à long terme soit accordée.

New Wave Style était l'un des cinq ateliers réunis dans un immeuble de Dhaka qui s'est effondré, tuant plus de 1100 travailleurs le 24 avril dernier.

Loblaw n'a pas dévoilé le montant total de l'indemnisation.

L'entreprise a également annoncé qu'elle se joindrait au détaillant britannique Primark pour offrir une aide financière aux travailleurs de tous les détaillants qui se trouvaient dans l'immeuble.

Loblaw avait déjà versé 1 million $ à l'organisme Save the Children Bangladesh et au centre de réhabilitation des personnes paralysées, afin d'aider les travailleurs de l'industrie du vêtement dans ce pays.

Après l'incident, il y a maintenant six mois, Loblaw avait signé un pacte de cinq ans visant à améliorer la sécurité-incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh.

Les conditions de travail dans l'industrie du vêtement au Bangladesh attirent de plus en plus l'attention depuis quelques années. Depuis 2005, au moins 1800 travailleurs ont été tués dans des usines de vêtements de ce pays, soit dans des incendies d'usine ou des effondrements d'édifices, selon une recherche du groupe International Labor Rights Forum.

PLUS:pc