NOUVELLES

Les plans pour le stade des JO de 2020 à Tokyo sont révisés à la baisse

24/10/2013 10:14 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

TOKYO - Le Japon a décidé de réviser à la baisse ses plans pour le stade principal des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo, après que des architectes de renom eurent avancé que le projet visait trop grand et était trop dispendieux.

Hakubun Shimomura, le ministre responsable de l'éducation, a déclaré mercredi au Parlement que le stade conçu par l'architecte primé Zaha Hadid coûterait 300 milliards de yen (3 milliards $) et qu'il s'agissait là d'un «budget trop massif».

On avait initialement avancé que le stade de 80 000 sièges à l'allure futuriste coûterait 130 milliards de yen (1,3 milliards $). L'estimation plus récente du ministre comprend les coûts pour la construction d'installations et d'infrastructures dans les environs du stade.

«Nous devons y repenser afin de réviser cela à la baisse, a-t-il déclaré en répondant à une question d'un autre législateur. L'aménagement urbain doit répondre aux besoins des gens.»

Les plans du stade ont été approuvés plus tôt cette année par les gouvernements central et municipal. Les remarques de Shimomura représentent un changement d'orientation du gouvernement.

Il n'a pas donné de précisions sur la façon dont la construction sera révisée, mais il a souligné que le concept au niveau du design sera conservé.

PLUS:pc