NOUVELLES

Les organismes communautaires dénoncent leur sous-financement

24/10/2013 12:53 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

Quelques milliers de représentants d'organismes communautaires de tout le Québec marchent sur la colline parlementaire jeudi midi pour dénoncer le sous-financement chronique de leur secteur. Ils réclament 225 millions de dollars de plus par année au gouvernement.

Leur manque à gagner les force à réduire continuellement leurs services et à multiplier les démarches administratives pour obtenir des subventions au lieu d'aider la population.

« C'est une urgence », soutient Vicky Brazeau, porte-parole de la campagne « Je soutiens le communautaire ».

« On voit de plus en plus d'organismes qui doivent fermer temporairement leurs portes ou faire des mises à pied. Pour la population en général, ça veut dire moins de ressources dans leur communauté, moins de services, moins d'activités, donc des impacts sociaux importants », déplore-t-elle.

« Du côté des maisons des familles, on remarque au cours des cinq dernières années que les organismes ferment de plus en plus tôt, à la fin mai, et ne rouvre que tard en septembre. C'est moins de services pour les familles », indique Louisane Côté, directrice de la Fédération québécoise des organismes communautaires famille.

Des travailleurs du milieu communautaire de toutes les régions du Québec participent à la marche qui s'est mise en branle à la Place George V. Les manifestants se déplacent vers le bureau du ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, puis ils convergeront devant l'Assemblée nationale.

Des pourparlers sur leur financement sont en cours avec le gouvernement, mais aucun engagement n'a encore été annoncé. « C'est très timide comme écoute », souligne Vicky Brazeau.

En mai dernier, l'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité une motion demandant au gouvernement de rehausser le financement des organismes d'action communautaire autonome en santé et services sociaux.

Il y a environ 4000 organismes communautaires au Québec.

PLUS:rc