NOUVELLES

Les jeunes sont de plus en plus touchés par les accidents vasculaires cérébraux

24/10/2013 11:33 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Les accidents vasculaires cérébraux (AVC), un problème traditionnellement associé avec le vieillissement, touchent de plus en plus les jeunes et les gens d'âge moyen, démontre une nouvelle analyse publiée dans le prestigieux journal médical britannique The Lancet.

L'étude a décelé un bond étonnant de 25 pour cent des AVC subis par les gens âgés de 20 à 64 ans entre 1990 et 2010. Les AVC qui surviennent dans ce groupe d'âge représentent dorénavant 31 pour cent du nombre total d'AVC, comparativement à 25 pour cent avant 1990.

Les chercheurs dirigés par le professeur Valery Feigin de l'Université de technologie d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, ont déterminé que 83 000 personnes âgées de 20 ans et moins subissent un AVC chaque année, ce qui signifie que 0,5 pour cent des AVC surviennent dans ce groupe d'âge.

Les gens âgés de moins de 74 ans sont dorénavant les plus affectés par les AVC, puisqu'ils subissent 62 pour cent des nouveaux accidents, 45 pour cent des décès et 72 pour cent des maladies et incapacités.

Le nombre de décès causés par des AVC a bondi de 26 pour cent depuis 20 ans, à 5,9 millions de morts. Le nombre de patients ayant subi un premier AVC a quant à lui explosé de 68 pour cent à 16,9 millions, tandis que le nombre de survivants a progressé de 84 pour cent à 33 millions.

Si la présente tendance se maintient, les morts, les survivants et les maladies et incapacités associés à un AVC auront plus que doublé d'ici 2030, à 12 millions, 70 millions et 200 millions de personnes respectivement.

PLUS:pc