NOUVELLES

Le TSX grimpe grâce aux résultats trimestriels et aux solides données chinoises

24/10/2013 06:21 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse jeudi, stimulée par les signes d'amélioration de l'économie chinoise et par la publication de plusieurs résultats trimestriels d'entreprises supérieurs aux attentes.

L'indice composé S&P/TSX s'est emparé de 81,43 points pour terminer avec 13 324,75 points, appuyé notamment par les résultats des géants miniers Teck Resources (TSX:TCK.B) et Goldcorp (TSX:G).

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,38 cent US à 95,92 cents US. Le huard avait déjà cédé près de neuf dixièmes de cent US la veille, après que la Banque du Canada eut indiqué que des hausses de taux d'intérêt étaient encore moins imminentes en raison d'une reprise économique toujours faible.

Les marchés boursiers new-yorkais ont progressé, encouragés par les solides résultats du constructeur automobile Ford. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 95,88 points à 15 509,21 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 5,69 points à 1752,07 points et que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 21,89 points à 3928,96 points.

À Toronto, le secteur des métaux de base a progressé de 2,66 pour cent et soutenu le TSX après que le principal indice manufacturier HSBC a signalé une meilleure croissance économique que prévu en Chine pour le mois d'octobre.

Le secteur aurifère a grimpé de 4,3 pour cent, le prix du lingot d'or ayant gagné 16,30 $ US à 1350,30 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Les données sur la Chine n'ont pas réussi à faire croître les prix du cuivre, qui est resté inchangé à 3,26 $ US à New York.

Le cours du pétrole brut a pris 25 cents US à 97,11 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, tandis que le secteur de l'énergie torontois a gagné 0,88 pour cent.

Le secteur des télécommunications a été le plus faible du parquet torontois, avec un recul de 1,17 pour cent.

PLUS:pc