NOUVELLES

Le Groenland lève l'interdiction d'exploiter des minéraux radioactifs

24/10/2013 08:23 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

Le Parlement du Groenland a voté jeudi la levée de l'interdiction d'exploiter des minéraux radioactifs comme l'uranium, ce qui devrait également permettre l'exploitation des terres rares, des minéraux extraits surtout en Chine pour l'instant.

La question a été âprement disputée et le vote a été acquis à 15 voix contre 14.

Un groupe d'organisations non gouvernementales a estimé que l'exploitation de l'uranium au Groenland était susceptible de menacer le système écologique de l'Arctique.

Le Groenland est autonome depuis 2009, mais le Danemark, l'ancienne puissance coloniale, a toujours un droit de regard sur les questions de défense et de sécurité. De ce fait, le vote sur l'uranium pourrait devoir être avalisé par le Parlement danois.

En tirant des revenus de l'exploitation minière et du pétrole, le Groenland et ses 57 000 habitants, pour la plupart inuits, souhaitent réduire leur dépendance par rapport à la
subvention versée chaque année par le Danemark, qui représente plus de la moitié du budget de l'État.

Un gisement de terres rares est en cours de prospection par la société australienne Greenland Minerals and Energy. Par ailleurs, le producteur de minerai de fer London Mining a annoncé jeudi avoir reçu le feu vert du gouvernement du Groenland pour une mine de 15 millions de tonnes par an.

Ce projet a été critiqué par certains qui craignent que sa mise en place se traduise par un afflux d'ouvriers chinois.

Reuters

PLUS:rc