NOUVELLES

Détendu, Sebastian Vettel est prêt à recueillir son 4e titre d'affilée en Inde

24/10/2013 01:57 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

GREATER NOIDA, Inde - Sebastian Vettel peut se permettre de minimiser l'importance de remporter le Grand Prix d'Inde qui sera disputé dimanche. Il n'aura pas besoin de signer la victoire pour réclamer un plus gros trophée encore.

Détenteur d'une imposante avance de 90 points sur Fernando Alonso (Ferrari) au classement des pilotes, l'Allemand n'a besoin que de finir cinquième ou mieux pour décrocher un quatrième championnat des pilotes d'affilée et devenir le troisième homme à réussir l'exploit, après Juan Manuel Fangio et Michael Schumacher.

«Évidemment cela semble prometteur, mais nous nous concentrons sur le travail à faire ce week-end, qui est de tirer le maximum pour la course et pour le championnat», a déclaré un Vettel détendu, jeudi.

Vettel a réduit en miettes les espoirs d'Alonso de le déloger du premier rang quand il a remporté le dernier Grand Prix, celui de Suzuka au Japon. Le pilote de l'équipe Red Bull a alors remporté une cinquième course de suite et enregistré son neuvième triomphe de la saison.

Il pourrait maintenant couronner cette saison de domination en empochant le titre en Inde, alors qu'il restera trois autres courses à disputer par la suite.

«C'est certain que c'est plaisant d'avoir cette opportunité, a dit Vettel. J'essaie de ne pas me concentrer là-dessus, j'essaie de penser à la course. J'ai dit plusieurs fois que la chose la plus importante pour nous et pour moi, c'est de remporter le championnat. Cela importe peu à quel moment et comment cela arrive.»

Vettel et Red Bull ont été dominants sur le tracé de 5,125 km du circuit international Buddh depuis que le premier Grand Prix d'Inde a été disputé en 2011. L'Allemand a remporté les deux épreuves précédentes de la position de tête, en menant à chacun des tours.

Même s'il est à l'aise sur cette piste, Vettel a dit ne ressentir aucune pression de devoir décrocher le titre ici.

«Ce n'est pas le genre de chose dont tu veux te débarrasser au plus vite. Il faut que ce soit vu comme une chose très positive, a-t-il souligné. Évidemment, nous sommes en excellente position avec un bon écart au classement, mais je n'arrive pas ici en me disant que je dois faire ceci ou je dois faire cela. J'ai adopté cette même approche au cours des trois dernières années.»

Résigné, Alonso a déclaré que le seul «problème» de Vettel consistait à décider comment il veut célébrer le titre.

«Si Sebastian l'emporte ici ou à Abu Dhabi, c'est davantage son problème, a dit l'Espagnol. Cela dépend du moment où il veut célébrer, quel est le meilleur pays à ses yeux pour célébrer.»

PLUS:pc