NOUVELLES

Cinquième arrêt de la tournée d'adieu

24/10/2013 02:08 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

Quand Teemu Selanne patinera au Centre Bell, jeudi soir, il le fera contre 12 attaquants du Canadien qui totalisent exactement 692 buts dans la Ligue nationale. Soit 14 de moins que Selanne.

C'est ce genre de statistiques ahurissantes que vous compilez quand vous vous adonnez à être à la fois talentueux et endurant. Avec 3 buts et 3 aides en 8 matchs, à 43 ans, l'attaquant finlandais correspond bien à cette description.

Et pourtant, il assure que les chiffres, les différents plateaux qu'il pourrait atteindre (comme celui des 700 buts, s'il en marque 22 autres cette saison), ne l'excitent pas vraiment.

« Je ne suis pas un gars de chiffres. On a une bonne équipe. La dernière saison a mal terminé. On a beaucoup de travail, mais on sait qu'on a les outils pour se rendre loin », a simplement répondu Selanne, rencontré jeudi après l'entraînement matinal des Ducks d'Anaheim.

Selanne se tourne donc vers des objectifs collectifs pour parler de sa dernière saison. Avec une fiche de 7-2-0, les Ducks font partie des bonnes équipes de la LNH cette saison, et une deuxième Coupe Stanley constituerait évidemment une fin de carrière rêvée. C'est sans oublier l'or olympique, un titre qui lui a échappé jusqu'ici, même si la Finlande a terminé sur le podium au cours des quatre derniers JO.

« Ça serait vraiment bien. C'est toujours bon d'avoir des rêves. On ne sait jamais, il y a toujours une chance », indique Selanne.

Montréal choyée

Cela dit, les amateurs de hockey de Montréal seront chanceux de voir Selanne à l'œuvre jeudi soir, puisque ceux d'Ottawa, vendredi, ne seront pas aussi choyés. Le futur membre du Temple de la renommée a déterminé avant la saison qu'il disputerait un seul match lors des séquences de deux en deux soirs.

« L'an passé, c'était difficile avec la saison écourtée, surtout les séries de deux matchs en deux jours. C'est pourquoi j'ai décidé avec Bruce (Boudreau) que j'en jouerais un sur deux. L'an passé, c'est la première fois que je sentais que ça devenait plus ardu. »

Montréal représente donc le cinquième arrêt de la tournée d'adieu de Selanne. Le 11e buteur de l'histoire de la LNH avait annoncé, dans une vidéo cocasse diffusée l'été dernier, que la campagne 2013-2014 serait sa dernière comme joueur.

« Les partisans devraient simplement admirer un homme de 43 ans qui pratique un sport de jeunes avec le sourire au visage. Et il a marqué trois buts, il nous a aidés, a rappelé l'entraîneur-chef Boudreau.

« Il patine encore, il manie la rondelle, il lit bien le jeu. Son cerveau n'a pas ralenti, c'est simplement son corps qui a vieilli. »

Et contrairement aux chanteurs qui font parfois quatre tournées d'adieu, Selanne assure que ce sera la seule, dans son cas. La vie ne deviendra pas ennuyeuse du jour au lendemain...

« Je crois que je serai plus occupé que jamais! J'ai quatre enfants et j'aimerais rester dans le monde du hockey, redonner à l'organisation des Ducks. On verra bien. »

PLUS:rc