NOUVELLES

Bon troisième trimestre pour Ford, dont les profits continuent de grimper

24/10/2013 01:26 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

DEARBORN, États-Unis - Les profits de Ford continuent d'augmenter à la suite d'un solide troisième trimestre où les ventes ont grimpé à l'échelle mondiale, même dans des marchés comme l'Europe et l'Amérique du Sud, où le constructeur automobile a récemment connu des difficultés.

Le bénéfice net de l'entreprise s'est établi à 1,3 milliard $ US, où 31 cents US par action, en baisse de 14 pour cent par rapport à la même période l'an dernier. Ce recul s'explique par des éléments exceptionnels, dont une charge de 250 millions $ liée à sa restructuration en Europe.

Sans ces éléments non récurrents, le profit avant impôts de l'entreprise établie au Michigan a été de 2,6 milliards $ US, ou 45 cents US par action. Il s'agit d'un record pour le troisième trimestre.

De leur côté, les revenus ont grimpé de 12 pour cent, à 36 milliards $. Ford a vendu 1,5 million de véhicules au cours du troisième trimestre, ce qui représente une augmentation de 16 pour cent.

Les nouveaux modèles de véhicules du constructeur automobile lui ont permis d'accroître ses ventes et parts de marché dans toutes les régions du globe où il est présent.

En Asie, où les ventes du nouveau Kuga et du véhicule utilitaire sport EcoSport ont progressé de façon marquée, le profit avant impôts de Ford a plus que doublé, pour atteindre 126 millions $ US.

En Amérique du Sud, où le constructeur automobile a entre autres été affecté par des problèmes de devises, le Ranger et la Fiesta ont aidé Ford à enregistrer un profit de 159 millions $ US avant impôt, comparativement à 9 millions $ US lors de la même période l'an dernier.

Les profits de Ford ont été de 2,3 milliards $ US en Amérique du Nord, soit le même montant que l'an dernier. La part de marché de l'entreprise a gagné du terrain sur le continent, mais surtout en raison des rabais accordés sur les camions de la série F, qui sont maintenant plus anciens que les modèles concurrents de General Motors et Chrysler.

Les pertes avant impôts de Ford ont été réduites à 228 millions $ US en Europe. La perte du constructeur devrait être inférieure à celle de 1,75 milliard $ US enregistrée l'an dernier.

Ford a mieux fait que les prévisions des analystes de Wall Street, qui s'attendaient en moyenne à un bénéfice de 37 cents US par action et à des revenus de 33,6 milliards $.

PLUS:pc