NOUVELLES

Une suspect dans une affaire de drogue misait sur son amitié avec le maire Ford

23/10/2013 06:21 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

TORONTO - Des documents judiciaires ont révélé qu'un homme inculpé dans une affaire de drogue espérait que son amitié avec le maire de Toronto, Rob Ford, puisse l'aider à avoir un emploi à la ville.

Alexander Lisi, âgé de 35 ans, a été accusé de quatre infractions en matière de drogue, y compris de trafic de marijuana, plus tôt ce mois-ci.

Les médias ont décrit Lisi comme un chauffeur occasionnel du maire et M. Ford l'a lui-même qualifié d'ami et de «bon gars».

Des documents publiés mardi ont démontré que le maire Ford s'était porté garant pour son ami dans une autre affaire, il y a quelques mois, louant ses qualités de leadership exceptionnelles et son travail acharné dans une lettre déposée au tribunal.

La lettre, datée du 4 juin, faisait partie d'un rapport préparé par un agent de probation après que Lisi eut été reconnu coupable d'avoir menacé de tuer une femme.

Le maire a écrit qu'il connaissait Lisi depuis plusieurs années et que ce dernier avait été bénévole lors de sa campagne électorale en 2010.

Dans sa lettre imprimée sur du papier à entête officielle du maire, il écrivait que M. Lisi lui avait démontré qu'il avait une grande éthique de travail et qu'il avait toujours fait preuve de tact et de diplomatie.

Interrogé sur cette lettre de référence, mardi, M. Ford a simplement dit qu'il écrivait beaucoup de lettres.

PLUS:pc