NOUVELLES

Six policiers tués en Tunisie

23/10/2013 01:00 EDT | Actualisé 22/12/2013 05:12 EST

Au moins six policiers tunisiens et deux combattants islamistes ont été tués mercredi dans des affrontements dans le centre du pays.

Les policiers auraient essuyé des tirs alors qu'ils s'apprêtaient à effectuer une descente dans une maison de la région.

La semaine dernière, des accrochages sont survenus dans des conditions similaires dans la région de Béja, à l'ouest de la capitale, où deux autres gendarmes ont été tués. Neuf islamistes armés ont également été tués dans les jours qui ont suivi.

La Tunisie est la cible d'attentats terroristes liés à Al-Qaïda, selon le gouvernement.

Ces attaques surviennent alors que devait s'ouvrir mercredi un « dialogue national » entre les islamistes au pouvoir et l'opposition pour résoudre la crise politique déclenchée le 25 juillet par l'assassinat d'un député d'opposition, attribué aux islamistes armés.

Par ailleurs, plusieurs milliers de personnes sont descendues dans la rue à Tunis, brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire des slogans hostiles au gouvernement.

Ennahda, parti islamiste dit modéré, a accepté la démission du gouvernement de coalition qu'il dirige afin de laisser la place à une équipe de technocrates, qui devra organiser des élections législatives et présidentielles anticipées.

PLUS:rc