NOUVELLES

Le vaccin antigrippal réduirait aussi les risques de problèmes cardiaques

23/10/2013 11:44 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Le vaccin antigrippal saisonnier semble réduire les risques de problème cardiaque grave, comme un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral, surtout chez les patients qui ont déjà subi une crise cardiaque, affirment des chercheurs de l'Université de Toronto.

L'équipe menée par le cardiologue Jacob Udell a passé en revue six études cliniques concernant la santé cardiaque de patients ayant été vaccinés contre la grippe, soit un total de 6700 patients ayant déjà une histoire de problèmes cardiaques.

Les chercheurs ont déterminé que les patients ayant reçu le vaccin antigrippal réduisaient de 36 pour cent leur risque d'avoir subi un problème cardiaque un an plus tard. Ce risque était réduit de 55 pour cent s'ils avaient récemment subi une crise cardiaque.

Les patients étaient aussi moins susceptibles de décéder d'un problème cardiaque. Le risque d'être frappé par un problème cardiaque était encore plus faible chez les patients ayant reçu un vaccin plus puissant que le vaccin ordinaire.

Le docteur Udell prévoit maintenant organiser une étude clinique pour approfondir sa découverte. Il a néanmoins déclaré que le vaccin antigrippal pourrait se révéler une arme simple et importante dans la prévention des problèmes cardiaques graves.

Les résultats de cette étude sont publiés dans le Journal of the American Medical Association.

PLUS:pc