NOUVELLES

Le NPD réclame une instance indépendante pour surveiller les sénateurs

23/10/2013 01:11 EDT | Actualisé 22/12/2013 05:12 EST

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a réagi, mercredi, aux scandales qui secouent le Sénat.

En plus de la saga des dépenses indûment réclamées par trois sénateurs conservateurs, Radio-Canada révélait mercredi qu'une ex-adjointe du sénateur libéral Colin Kenny avait dénoncé l'utilisation des ressources du Parlement à des fins personnelles.

Pour Alexandre Boulerice, porte-parole adjoint du NPD en matière d'éthique, d'accès à l'information et de protection de la vie privée, le Sénat doit se munir d'un système de surveillance indépendant.

« Si vous avez tendance à frauder le système, si vous avez pigé dans la caisse, que vous êtes nommés à vie, que le premier ministre ne peut même pas vous mettre dehors, peut-être qu'il faudrait réfléchir à un système pour qu'il y ait une sanction quelconque », ajoute le député.

M. Boulerice rappelle par ailleurs que son parti souhaite l'abolition pure et simple de la Chambre haute.

PLUS:rc