NOUVELLES

La police européenne tente de démanteler un réseau de faussaires de vin

23/10/2013 01:03 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

PARIS - La police européenne tente de démanteler un réseau de faussaires qui a écoulé des centaines de bouteilles de piquette en prétendant qu'il s'agissait de Romanee-Conti, qui est fréquemment considéré comme le meilleur vin de la planète.

Le vignoble de Bourgogne a sonné l'alarme l'an dernier, quand il a commencé à soupçonner que de fausses bouteilles de Romanee-Conti circulaient, a indiqué plus tôt cette semaine le bureau du procureur de la ville de Dijon.

Quelques dizaines de ces bouteilles ont été retrouvées et analysées par le gouvernement français. Elles contenaient un vin médiocre, tandis que le véritable Romanee-Conti peut valoir jusqu'à 9000 euros (12 000 $ US) la bouteille.

Les vignerons bourguignons ont précisé mercredi que les faux vins se retrouvent souvent en Chine, où la consommation de vins raffinés, et surtout de vins français, est en pleine progression, ce qui entraîne une explosion des prix.

Les policiers de plusieurs pays européens ont mené une série de perquisitions et arrêté plusieurs personnes plus tôt ce mois-ci. La France a demandé l'extradition de deux Italiens qui ont été épinglés. D'autres suspects sont recherchés.

Le bureau du procureur de Dijon a indiqué qu'au moins 400 bouteilles ont été vendues, pour un total de deux millions d'euros. L'agence policière européenne Europol a révélé que les premières ventes ont eu lieu en Italie, mais que des liens ont été établis avec la Russie, Hong Kong, le Belize et la Suisse.

PLUS:pc