NOUVELLES

Georges Laraque estime qu'il pourrait revenir au jeu mais pas pour le CH (VIDÉO)

23/10/2013 12:19 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Georges Laraque estime qu'il serait un choix logique pour venir prêter main-forte au Canadien de Montréal en l'absence des robustes attaquants George Parros et Brandon Prust, tous deux blessés.

Bien qu'il se dise même tout à fait capable de s'acquitter de la tâche, n'étant pas blessé, il croit toutefois qu'il ne pourrait pas reprendre de telles fonctions à Montréal en raison des distractions que cela causerait et parce que de trop nombreux dénigreurs monteraient aux barricades.

«Il faudrait qu'ils changent d'avis cinq minutes après, tellement ce serait négatif pour certaines personnes qui diraient que ça n'a pas de sens, même si ce serait le choix logique. Si ç'avait été ailleurs, c'aurait été un choix logique mais à Montréal? Oublie ça!» a lancé en riant l'ex-porte-couleurs du Canadien en marge d'une conférence de presse, mercredi, visant à présenter l'ingénieur Danny Polifroni, qui le remplacera comme candidat du Parti vert lors de l'élection complémentaire dans la circonscription de Bourassa.

Georges Laraque souligne par ailleurs qu'il pourrait facilement s'intégrer à l'équipe sous la direction de Michel Therrien.

«Avec le «coach» Michel Therrien, ç'aurait été beaucoup plus probable. Michel Therrien, j'ai joué pour lui à Pittsburgh, ç'a super bien été j'ai eu une super bonne relation avec lui», a-t-il rappelé.

Georges Laraque est d'ailleurs convaincu qu'il pourrait donner un coup de main à l'équipe: «C'est sûr que ça pourrait aider. Il n'y a personne et quand même, le travail, je l'ai fait pendant 13 ans et je sais comment le faire. Je suis gros, je suis en forme... Mais oublie ça!», répète-t-il en riant à nouveau.

Pourtant, il n'est pas nécessaire d'insister longtemps pour savoir s'il aimerait chausser les patins à nouveau dans la LNH.

«C'est sûr! Qui aurait refusé? Je serais revenu c'est sûr, maintenant que je suis en santé, je pourrais. Mais il faut aussi être réaliste et se dire qu'à Montréal, avec tout ce qui est arrivé...» laisse-t-il tomber, sans terminer sa phrase.

Georges Laraque a retiré sa candidature à l'élection complémentaire dans Bourassa la semaine dernière afin de défendre sa réputation après avoir été accusé de fraude par un ancien partenaire d'affaires.

Danny Polifroni, qui a été candidat pour le Parti vert dans Bourassa en 2011, s'est interposé dans la conversation en voyant la tournure que celle-ci prenait: «On a besoin de Georges ici!», faisant référence à la campagne électorale.

Beau joueur, Georges Laraque a aussitôt ajouté: «Le candidat a parlé alors il faut que je l'écoute, il est plus imposant!»

-

INOLTRE SU HUFFPOST

La saison 2013-2014 de la LNH en vidéos