NOUVELLES

Des militants présumés ont tué six policiers dans le sud de la Tunisie

23/10/2013 01:13 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

TUNIS, Tunisie - Des militants islamistes présumés ont tué six policiers dans le sud de la Tunisie mercredi, tandis que des milliers de personnes défilaient dans la capitale pour réclamer la démission du gouvernement.

Des membres de la Garde nationale ont convergé vers une maison isolée du village de Sidi Al Bououn, dans le sud du pays, après avoir appris qu'un groupe suspect s'y était réfugié. Ils ont été accueillis par des tirs, et au moins un militant a été tué et un autre blessé lors de la fusillade qui a suivi.

Quatre autres policiers ont aussi été blessés.

Les groupe islamistes extrémistes sont de plus en plus présents en Tunisie, et plusieurs se sont procurés des armes dans la Libye voisine.

À Tunis, des milliers de personnes ont défilé au centre-ville à l'occasion du deuxième anniversaire de l'élection du gouvernement islamiste d'Ennhada.

Confronté à la grogne populaire, le gouvernement a récemment accepté de démissionner, après la mise en place d'un gouvernement technocratique qui superviserait la tenue de nouvelles élections.

Les partisans de l'opposition ont manifesté pour inciter le gouvernement à respecter sa promesse de démissionner.

PLUS:pc