3 manières de s'aérer l'esprit dans les transports en commun

Publication: Mis à jour:
MONTREAL SUBWAY
Getty

Vous souhaitez rendre vos allers-retours au travail moins pénible ? Voici quelques conseils pour garder toute sa tête dans les transports en commun.

D'après le Huffington Post, des recherches ont révélé que les longs trajets pour se rendre au travail peuvent conduire à des effets négatifs sur la santé, comme un stress élevé, un sommeil perturbé, un surpoids voire même une durée de vie plus courte. Une étude de 2011 a même montré que chez les couples dans lesquels une personne effectue des trajets d'au moins 45 minutes par jour, le risque de divorce augmente de 40%. 

Comment maîtriser le stress ressenti quand on fait la navette ? Voici quelques conseils:

1. Être conscient de son environnement : "Il faut tout simplement se détendre", explique le professeur de méditation et compositeur récompensé aux Emmy Awards David Nichtern au blog forme Weel+Good NYC. "Relaxez votre attitude et votre énergie et ne vous battez pas contre ce qui se passe". Pour être conscient de son environnement, il est nécessaire de se détacher de son téléphone et autres gadgets, qui peuvent augmenter le stress, et de prendre du temps hors technologie pour méditer et réfléchir, écrit le Huffington Post.

2. Varier les allers-retours : le Dr Frank Ghinassi, professeur de psychiatrie à l'Université de Pittsburgh, a expliqué au Huffington Post qu'il est possible de réduire son anxiété en se rappelant que de faire la navette est un choix personnel pris en fonction du lieu de résidence et du lieu de travail, tout comme le choix du moyen de transport. Pensez à d'autres possibilités, comme le télétravail quelques jours dans la semaine, aller au travail en vélo ou encore faire du covoiturage avec un ami.

3. "L'effet Mozart" : Écouter de la musique classique peut vous aider à vous relaxer et à vous concentrer, du moins d'après une étude Populus effectuée sur 2000 conducteurs qui a révélé que ceux qui écoutent du rock ont davantage tendance à se mettre en colère au volant.



À lire aussi sur le HuffPost Québec

7 stations de métro où (presque) personne ne va
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction