NOUVELLES

Retour à la maison à Gainford

22/10/2013 02:33 EDT | Actualisé 21/12/2013 05:12 EST

Les 126 résidents du village de Gainford, en Alberta, ont pu rentrer à la maison, après avoir été évacués en fin de semaine à cause d'un déraillement de train.

« Je me plains souvent de la maison, mais maintenant, je veux juste l'embrasser », a lancé Randolph Orchison, un évacué qui n'en pouvait plus de vivre dans un motel. Comme bien d'autres, il était plus que ravi de pouvoir enfin regagner son domicile.

Le maire du comté de Parkland, Rod Shaigec, a levé l'ordre d'évacuation vers 13 h 30, mardi. Toutefois, l'autoroute 16 demeurera fermée jusqu'à ce qu'elle soit complètement sécuritaire.

« C'est bon d'être de retour à la maison », a dit Ileen Jossy, qui ne s'inquiète pas outre mesure de la possibilité d'un autre déraillement de train. « La voie ferrée est assurément plus sécuritaire [...] que les autoroutes », ajoute-t-elle. Elle est d'avis que le transport de matières dangereuses est plus sécuritaire par train.

L'enquête se poursuit

Le déraillement a provoqué l'explosion de trois des wagons-citernes du convoi du Canadien National, qui transportaient des combustibles.

Les autorités ont mis plus de trois jours à sécuriser le site à coup d'explosions, pour s'assurer que le combustible était bien consumé.

Les enquêteurs du CN et du Bureau de la sécurité des transports (BST) ont indiqué que les freins d'urgence ont été appliqués accidentellement. Toutefois, ils ne savent ni pourquoi ni comment le train a déraillé.

Les enquêteurs ont expliqué, mardi, que le train M30151-18, composé de 134 wagons, roulait vers l'ouest sur la subdivision Edson en direction de Gainford. Les wagons 13 à 25 ont déraillé et se sont renversés sur le côté.

« L'équipage a aperçu des étincelles et des flammes. Aucune blessure n'a été signalée », a expliqué le BST.

PLUS:rc