Huffpost Canada Quebec qc

Charte des valeurs québécoises : «L'important, c'est l'égalité hommes-femmes» - Normand Brathwaite

Publication: Mis à jour:
NORMAND BRATHWAITE
Agence QMI

Normand Brathwaite était présent, mardi matin, au visionnement de presse de la série Qui êtes-vous, que présentera Ici Radio-Canada Télé à compter du 9 novembre prochain, et qui remontera l’arbre généalogique de plusieurs artistes d’ici pour découvrir qui sont leurs ancêtres.

En jasant histoire, origines et identité avec l’animateur de descendance barbadienne et jamaïquaine, l’occasion était belle de discuter avec lui du projet de Charte des valeurs québécoises déposé par le Parti québécois, un sujet sur lequel il n’avait pas encore pris position.

«Je ne me suis pas encore prononcé, parce que je suis content de ne pas être dans la gang des gens obligés de décider de ça, a lancé Normand. Le gros problème de ce débat-là, à mon avis, c’est : où on trace la ligne? D’un côté, on peut dire que quelqu’un n’a pas le droit d’entrer dans une banque avec un masque. Mais, d’un autre côté, l’infirmière qui me soigne, qu’elle ait un turban ou pas, ça ne me dérange pas. Une femme voilée dans le service public, je n’ai pas de problème avec ça.»

«L’affaire la plus importante à retenir, c’est l’égalité hommes-femmes, a-t-il poursuivi. Au niveau du salaire, du traitement, etc. En ce moment, les gens ne s’entendent pas du tout. On sait qu’il faut mettre une ligne à quelque part, mais cette ligne ne se trouve pas au même endroit pour tout le monde. Et moi-même, je ne sais même pas où il faudrait la tracer! Disons que je n’aimerais pas être politicien, ces temps-ci!»

Un saut dans le passé

Dans l’épisode de Qui êtes-vous qui lui est consacré, et qui sera diffusé le 23 novembre, Normand Brathwaite se lance sur la trace de ses grands-parents, à la Barbade et en Jamaïque, et tente notamment de savoir s’il y avait des esclaves parmi ses ancêtres, une question très importante pour lui. Le voyage a été pour l’homme une source de grandes émotions, et il a mentionné avoir très hâte de partager ses trouvailles avec ses enfants, lorsque ceux-ci visionneront l’émission.

«J’ai été à des endroits assez étonnants, a-t-il raconté. On ne va pas tous les jours dans les montagnes jamaïcaines! J’ai découvert que j’ai des origines que je ne soupçonnais pas du tout, et j’en ai appris beaucoup sur l’esclavage. J’ai compris qu’en 200 ans, il s’est passé énormément d’affaires!»

Normand Brathwaite anime toujours Belle et Bum, qui en est à sa 11e saison, sur les ondes de Télé-Québec, le samedi, à 21h. Il reprendra aussi son rôle d’ambassadeur du Festival Musique du Bout du Monde, à Gaspé, l’été prochain, pour une deuxième édition.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



À lire aussi sur le HuffPost Québec

La charte des valeurs vue par Twitter
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction