NOUVELLES

N.-B.: l'éventuel accord commercial avec l'Europe sera avantageux, croit Alward

22/10/2013 04:49 EDT | Actualisé 22/12/2013 05:12 EST

FREDERICTON - Le Nouveau-Brunswick sortira gagnant d'un accord commercial avec l'Europe, croit le premier ministre David Alward.

Dans un communiqué émis mardi, M. Alward affirme que la récente entente de principe réalisée entre Ottawa et l'Union européenne «présente de multiples avantages pour le Nouveau-Brunswick» ainsi que «des possibilités de croissance commerciale énorme».

Le premier ministre Alward affirme qu'une fois ratifié, l'accord permettra au Nouveau-Brunswick d'avoir accès à «la première économie du monde» pour écouler des produits comme le poisson, les fruits de mer, le bois, les frites, le sirop d'érable, les bleuets et les canneberges.

M. Alward ajoute que sa province «exporte déjà chaque année environ 36 millions de dollars en produits vers l'Union européenne et ce, même avec les tarifs en vigueur».

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick dit rester cependant attentif aux impacts négatifs que pourrait avoir l'entente sur l'industrie laitière et le coût des produits pharmaceutique, promet M. Alward.

PLUS:pc