NOUVELLES

Les ventes au détail ont avancé de 0,2 pour cent au mois d'août

22/10/2013 09:52 EDT | Actualisé 22/12/2013 05:12 EST

OTTAWA - Les ventes au détail ont poursuivi leur tendance à la hausse en août, ayant légèrement progressé de 0,2 pour cent pour s'établir à 40,3 milliards $, a précisé mardi Statistique Canada.

La hausse de 1,2 pour cent observée dans les magasins d'alimentation a représenté l'augmentation la plus forte des ventes dans l'ensemble des sous-secteurs. Des ventes plus élevées ont été enregistrées par les supermarchés et autres épiceries (+1,1 pour cent) ainsi que les magasins de bière, de vin et de spiritueux (+2,1 pour cent).

Les magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires ont déclaré une augmentation de 1,9 pour cent de leurs ventes, en raison des recettes plus élevées des magasins de vêtements (+2,1 pour cent).

Les ventes des marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage ont connu une hausse de 1,1 pour cent en août, ce qui représente une troisième augmentation en quatre mois. Les magasins d'articles de sport, d'articles de passe-temps, d'articles de musique et de livres ont vu leurs recettes progresser de 2,1 pour cent en août. Les ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles (-0,5 pour cent) ont diminué pour un deuxième mois consécutif, après six augmentations mensuelles d'affilée.

Après trois hausses mensuelles consécutives, les ventes des stations-service ont diminué de 0,8 pour cent, en partie en raison des prix plus faibles à la pompe. Les magasins d'appareils électroniques et ménagers (-1,5 pour cent) ont affiché une quatrième baisse mensuelle consécutive de leurs ventes.

Les ventes au détail ont augmenté dans six provinces en août, largement en raison des ventes plus élevées enregistrées en Ontario (+0,3 pour cent) et en Colombie-Britannique (+0,6 pour cent). Les hausses notées dans ces deux provinces ont été généralisées dans l'ensemble des sous-secteurs. Il s'agit de la troisième augmentation des ventes en quatre mois dans les deux provinces.

PLUS:pc