NOUVELLES

La création d'emplois a ralenti aux États-Unis en septembre

22/10/2013 10:18 EDT | Actualisé 22/12/2013 05:12 EST

WASHINGTON - L'économie américaine a créé 148 000 emplois en septembre, ce qui permet de croire que les employeurs ont mis un frein à l'embauche à l'approche de la fermeture du gouvernement américain qui s'est étendue sur 16 jours à partir du 1er octobre.

La performance du mois dernier a néanmoins été suffisante pour abaisser le taux de chômage, qui est passé de 7,3 pour cent en août à 7,2 pour cent le mois dernier, a précisé le département américain du Travail. Le taux de chômage reste historiquement élevé mais il se rapproche d'un creux de cinq ans. Il était de 7,9 pour cent au début de 2013.

La publication du rapport de septembre pour le marché de l'emploi a été retardée de deux semaines et demie à cause de la paralysie du gouvernement. Cet arrêt des activités non essentielles du gouvernement a probablement ralenti la croissance économique et l'activité d'embauche.

Des mises à pied temporaires chez les travailleurs fédéraux et chez les sous-traitants du gouvernement nuiront probablement à la situation du marché de l'emploi pour le mois d'octobre.

Conséquemment, un juste portrait de l'état du marché du travail pourrait devoir attendre au dévoilement des données du mois de novembre, qui aura lieu en décembre.

L'économie américaine a généré, en moyenne, 143 000 emplois par mois entre juillet et septembre, comparativement à une moyenne de 182 000 emplois par mois entre avril et juin.

Le département du Travail a révisé ses estimations sur la croissance de l'emploi en juillet et en août, ajoutant un léger gain net de 9000 emplois. Les employeurs ont embauché 193 000 personnes en août, comparativement à 169 000 emplois dans ses estimations précédentes, tandis que les chiffres de juillet sont passés de 104 000 emplois à 89 000 emplois après révision.

L'étroitesse du marché de l'emploi ces dernières années a découragé plusieurs Américains et limite la population active. Le pourcentage d'Américains travaillant ou étant à la recherche d'un emploi est resté le mois dernier à un creux de 35 ans.

PLUS:pc