NOUVELLES

Des dizaines de personnes arrêtées au Nigeria pour leur tenue jugée indécente

22/10/2013 05:28 EDT | Actualisé 22/12/2013 05:12 EST

KANO, Nigeria - La police islamique de Kano, dans le nord du Nigeria, a arrêté et montré en public une série de transgresseurs allégués de la loi islamique, dont des travestis et des personnes portant des vêtements jugés trop serrés ou trop révélateurs.

La police religieuse a également rasé, mardi, les cheveux jugés trop longs de plusieurs hommes.

Un porte-parole de la police, Mohammed Yusuf Yola, a expliqué que 45 hommes et femmes avaient été arrêtés lors d'une fête d'anniversaire organisée dimanche dans un hôtel. La police leur reproche leurs «tenues indécentes» qui seraient «contraires à la pratique de l'islam».

M. Yola a précisé que la récente arrestation de 150 personnes, dont 55 présumées prostituées, s'inscrivait dans le cadre d'une nouvelle campagne visant à faire appliquer la loi islamique, officiellement en vigueur dans neuf des 37 États du Nigeria.

Des extrémistes dans le nord du pays ont tué des centaines de personnes depuis le début de leur offensive visant à faire du Nigeria un État islamique. Le Nigeria, le pays le plus peuplé d'Afrique, compte une proportion quasi égale de chrétiens et de musulmans.

PLUS:pc