NOUVELLES

Un nouveau centre pour mieux diagnostiquer les enfants malades

21/10/2013 08:54 EDT | Actualisé 21/12/2013 05:12 EST

Génome Québec et le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine s'associent pour créer un premier centre de génomique clinique pédiatrique intégré au Canada. Ce centre permettra de mieux diagnostiquer les enfants qui souffrent de maladies génétiques. La première ministre Pauline Marois l'a annoncé lundi, à l'hôpital Sainte-Justine, à Montréal.

Même si certains laboratoires spécialisés peuvent faire des analyses cliniques d'ADN, le nouveau centre permettra d'aller plus loin et d'explorer rapidement tous les gènes d'un enfant malade, ce qui facilitera le diagnostic.

« Ces enfants sont soumis à un grand nombre de consultations, de tests, de résonances, de biopsies, et ça peut s'étaler sur de nombreuses années et même des décennies sans qu'on arrive à un diagnostic », dit le Dr Jacques Michaud, chercheur à Sainte-Justine.

Le nouveau centre devrait faire ses premières analyses dès le printemps prochain.

« On estime qu'on pourra poser des diagnostics sur 25 % des enfants qui ont une maladie génétique inexpliquée et ce rendement diagnostic va augmenter rapidement, parce qu'on identifie de nouveaux gènes qui vont pouvoir être intégrés », ajoute Dr Michaud.

Les analyses du centre de génomique clinique pédiatrique seront accessibles à tous les enfants du Québec.

D'après le reportage de Francine Plourde

PLUS:rc