NOUVELLES

Syrie : Al-Assad pourrait se représenter en 2014

21/10/2013 01:21 EDT | Actualisé 20/12/2013 05:12 EST

Bachar Al-Assad ne voit aucune raison de ne pas se présenter à l'élection présidentielle prévue en 2014 en Syrie, a-t-il déclaré lors d'une interview diffusée lundi soir par la chaîne de télévision Al-Mayadine.

« Personnellement, je ne vois aucun obstacle à ce que je sois désigné pour concourir à la prochaine élection présidentielle », a dit le président syrien, confronté depuis mars 2011 à un soulèvement progressivement devenu un conflit civil meurtrier à travers le pays.

Al-Assad a maintes fois répété qu'il n'entendait pas quitter son poste comme le réclament l'opposition et plusieurs pays occidentaux.

La réaction du secrétaire d'État américain n'a pas tardé. Lors d'une conférence de presse à Paris, John Kerry a déclaré : « je crois qu'il est certain que cette guerre ne finira pas tant qu'il est là où il est ».

Sur le conflit et les efforts menés pour mettre un terme aux violences, le président syrien a demandé à l'émissaire international Lakhdar Brahimi de « ne pas dévier du cadre de la mission » qui lui a été confiée, l'appelant à être neutre.

M. Brahimi est justement attendu en Syrie dans le cadre de la tournée qu'il effectue actuellement dans la région.

Trop tôt pour des négociations de paix 

Pour le président syrien, les conditions ne sont « pas encore réunies » pour des négociations de paix avec l'opposition, malgré les efforts déployés sur le plan international pour la tenue d'une conférence de paix.

Bachar Al-Assad n'a pas manqué d'écorcher au passage les islamistes, qui constituent une partie de l'opposition armée qualifiant les Frères musulmans de « groupe terroriste et opportuniste ».

PLUS:rc