NOUVELLES

Pas d'échéancier pour les résidents de Gainford évacués après un déraillement

21/10/2013 02:26 EDT | Actualisé 21/12/2013 05:12 EST

STONY PLAIN, Alta. - Il est trop tôt pour que les résidents de Gainford évacués depuis samedi en raison du déraillement d'un convoi pétrolier, regagnent leur demeure, a affirmé lundi un porte-parole du Canadien National (CN).

La compagnie ferroviaire espérait que l'incendie soit maîtrisé dimanche, annulant les risques d'explosion du gaz propane contenu dans certains wagons-citernes, rapporte Warren Chandler.

Mais une certaine quantité de propane n'était pas encore brûlé lundi. Les autorités doivent donc décider de la suite des choses.

M. Chandler affirme que le CN adopte une approche par étape pour déterminer la manière la plus sécuritaire afin que les résidents regagnent leur domicile.

Tôt samedi matin, 13 wagons d'un convoi transportant du pétrole et des gaz de pétrole liquéfiés a déraillé près du village de Gainford, à environ 80 kilomètres à l'ouest d'Edmonton. Personne n'a été blessé dans l'accident mais deux explosions ont été signalées, provoquant un imposant incendie, et la communauté a été évacuée par mesure de précaution.

Cet incident est survenu deux jours après que des résidents de Sexsmith, en Alberta, eurent été évacués lorsque quatre wagons du CN transportant de l'ammoniac ont quitté la voie. Et le 25 septembre dernier, 17 wagons du CN, dont certains contenaient du pétrole, de l'éthanol et des produits chimiques, ont quitté la voie dans l'ouest de la Saskatchewan.

PLUS:pc